Site http://jeanluc.matte.free.fr

  Typologie des instruments à vent

selon leur mode de production des notes

Fiches d'illustration : flageolet

Le véritable flageolet (car le nom sert aujourd'hui, à tort, à désigner des flûtes à 6 trous sur le dessus) est une petite flûte à bec à quatre trous sur le dessus et un trou pour chaque pouce au dessous. Il peut, de plus,comporter des clefs pour les altérations. Il comporte le plus souvent une chambre d'insufflation et un tuyau d'insufflation imitant la forme d'une anche.

Connu au moins dès le 17ème siècle, il jouit d'une grande popularité jusqu'à la fin du XIXème siècle ou il est principalement employé dans les orchestres de danse (en 1874, dans son traité d'Acoustique, V. Mahillon le présente comme "le dernier reste d'une ancienne famille d'instruments appelés flûtes à bec") avant de disparaître quasi complètement au XXème siècle.

flageolet
Flageolet Jerôme Tibouville, 4 trous antérieurs, 2 trous postérieurs, 4 clefs dont une double. Il s'agit probablement d'une des versions les plus récentes de cet instrument avant sa disparition. La flûte proprement dite n'occupe qu'un peu plus de la moitié de la longueur de l'instrument, les parties à droite sur la photo étant la chambre d'insuflation et le tuyau d'insufflation. Ce dernier était prolongé par une embout absent ici mais que l'on peut voir sur la photo ci-dessous (autre exemplaire du même modèle) et que l'on devine sur la photo suivante. Cet embout simule la forme d'une anche double.

flageolet

Flageolet
Flageolet sans marque, biseau renforcé par une plaque métallique


Autre flageolet du même type. Le facteur qui a restauré ce dernier a eu la bonne idée de lui mettre une ligature de fil bleu semblable à celle d'une anche
flageolet

flageolet sensiblement identique sur la photod'un quatuor de la fin du XIXème 

méthode de flageolet
Tablature de flageolet (gamme diatonique de Do) tirée de la méthode d'Eugène Roy. Remarquer que pour obtenir la tonique Do, il est nécessaire de boucher avec le petit doigt l'extémité de la flûte (ligne explicative sous la tablature). L'instrument couvre ainsi 2 octaves et une seconde.

pavillons de flageolets
Vue de l'extrémité de deux flageolets du XIXème présentés ci-dessus : à gauche anonyme, à droite Tibouville

Flageolet en buis, sans clef, estampillé "Berthet" (?)

Deux flûtes à six trous (type pipeau ou tin-whistle) début XXème reprenant le principe de la fausse anche du flageolet

anche factice de flageolet : l
le premier, en ré est en métal type fer blanc. Il porte la gravure "CH MATHIEU Mque DEPOSEE PARIS",

 
le second, en fa, en métal fondu assez lourd (zamac, régule ?) sans marque, il porte les mention "FA" et "DEPOSE"

(et merci à ceux aux flûtistes qui m'ont laissé photographier et vous présenter les différents instruments de cette page)



Retour à l'article sur la typologie
, Menu général