Site http://jeanluc.matte.free.fr

  Typologie des instruments à vent

selon leur mode de production des notes

Fiches d'illustration : chalumeaux

Cette page fait suite à la page sur les clarinettes populaires

Le chalumeau est l'ancêtre de la clarinette, il se définit généralement par son incapacité à jouer dans le registre supérieur. Cet instrument simple n'est pas complètement tombé dans l'oubli et il en subsiste de nos jours quelques exemples qui tablent sur son coût modéré et son faible entretien (ni ressort ni tampons).

Le dupinophone inventé par F. Dupin à Paris fin XIXème en est un exemple. Cet exemplaire de petite dimension (il en existe de plus graves) est en canne de Provence pour la partie centrale et en Zamac pour le bec et le pavillon.


Marque système "F. Dupin Paris"


Marque "Le dupinophone Mque de Fabrique déposée"

Vue du dessous du bec : table de l'anche et fenêtre :

Pour plus d'information lire : J.M. Renard "Utopie et instruments "philosophiques" sous la IIIème République" in Modal "Instruments de fortune, Lutherie populaire" FAMDT éditions 1998


Un autre instrument du même type, mais sans marque et dont le corps est enbois et non plus en roseau. On voit également que la position des trous est moins ergonomique que sur le dupinophone ci-dessus. Il a visiblement perdu son pavillon, par contre il dispose encore de sa bague pour fixer l'anche (simple bague et non ligature à vis comme sur les clarinettes ou saxo actuels) :


Quelques versions contemporaines


Le Xaphoon est en matière synthétique et possède un doigté et des écartements de doigts assez particuliers


Chalumeau en ut à doigté de flûte à bec de Pavel et Petr Cip (République tchèque), en bois teinté et bec de clarinette en mib

 La firme Jupiter commercialise une clarinette assez similaire de facture industrielle sous la dénomination saxonett JP-1030-G

Des facteurs d'instruments à vent comme Hervieux et Glet fabriquent également de tels types de chalumeaux

 


Retour à l'article sur la typologie, Menu général