Typologie des instruments à vent

selon leur mode de production des notes

Fiches d'illustration : flûtes à trois trous

Flûtes à trois trous

Ces flûtes (à bec) se jouent d'une main, la seconde main assurant une rythmique, voire une sorte de bourdon sur un tambour à peaux ou à cordes. Ce type d'ensemble instrumental joué par un seul musicien se retrouve dans de nombreuses régions, une des plus célèbres version est l'ensemble provencal galoubet et tambourin (voir photo ci-dessous)

Faïence du musée Jules Verlingue
Cortège de noce mené par une grande flûte à trois trous et tambour.
Plat en Faïence, Collection Musée de la faïence - Quimper
cliché J.L. Matte (droits réservés) avec l'autorisation du Musée Jules Verlingue
voir les nombreuses représentations de cornemuses sur les faïences de ce musée

flute à trois trous des Landes de Gascogne
Flûte à trois trous (le troisième, pour le pouce, est naturellement en dessous et, donc, non visible sur cette photo) ancienne, des Pyrénées. La courbure de l'instrument vient du fait que le bois a travaillé. Le biseau est renforcé par une petite plaque métallique.

Groupe folklorique de la Vallée d'Ossau
Ces flûtes étaient utilisées avec des tambourins à cordes (instruments à cordes frappées, dotées d'un chevalet incurvé faisant friser la corde et allongeant la durée du son, ce qui permet d'obtenir, en plus de l'effet rythmique, un accompagnement de bourdon.)

Galoubet Fabre
Galoubet provençal en palissandre de Fabre (jeune) et la massette pour le tambourin

Galoubet-tambourin

Ensembles de tambourinaires d'Arles : galoubet (flûte à trois trous) et tambourin (grand tambour à deux peau et timbre, frappé par une massette tenue dans la main droite, la présence d'un timbre (sorte de corde en boyau touchant la peau), permet d'allonger le son et d'obtenir, comme pour le tambourin à cordes béarnais, un effet de bourdon en sus de l'effet rythmique).

 Flute en terre
Cette flûte en terre cuite, d'origine inconnue est également à trois trous mais ne se joue sans doute pas pour autant avec un tambour comme les précédentes. Le faible rapport longueur-diamètre intérieur ne doit pas permettre d'obtenir autant d'harmoniques que sur les instrtuments béarnais ou provençaux.
Liens :

" Un nouveau site sur la flûte a trois trous et tambour de l'Alentejo (région du sud de Portugal), élaborée par l'association Pédexumbo et Diogo Leal. Sur ce territoire la pratique de ce type de flûte a décliné au cours du XXème siècle, néanmoins les enregistrements, l'iconographie, les documents des confréries et les histoires des derniers joueurs ont fourni des données suffisantes pour que l'instrument soit récupéré.

On peut également voir, sur ce site, photos, iconographie, vidéos, enregistrements, plans de construction, partitions, documents historiques avec des textes, sur les diverses régions portugaises d'usage de la flûte de trois trous et tambour.

http://www.tamborileirosnoalentejo.com/ "


. complément sur les becs de flûte
Retour à l'article sur la typologie, Menu général