Site http://jeanluc.matte.free.fr

  Typologie des instruments à vent

selon leur mode de production des notes

Fiches d'illustration : hélicons et sousaphone (2/2)

Vous trouverez sur cette page deux des gros cuivres à piston : l'hélicon et le sousaphone.

Tous deux se portent autour de l'épaule gauche mais l'hélicon (encore dénommé bombardon) a le pavillon dans le prolongement de l'enroulement tandis que le sousaphone voit le sien précédé d'une sorte de S qui lui permet de remonter vers le haut et d'être franchement dirigé vers l'avant

 


Le
sousaphone doit son nom à son inventeur, l'américain John Philip Sousa (1854-1932). Ce nom est toutefois parfois modifié en soubassophone, probablement par confusion de Sousa et sous qui renvoie à l'assimilation habituelle entre le grave et le bas.

 


Souzaphone du catalogue Buyst 1933

Soubassophone
Sousaphone de "La Lyre fidèle" (Vosges) (et clarinette, trombone à coulisse et grosse caisse)


L'hélicon ou bombardon


Hélicon (ou Bombardon rond) du du catalogue A-F. Rousseau

 

Dans le catalogue Buyst 1933 (cf la gravure du sousaphone ci-dessus) on peut voir une photo du magasin avec ce détail des saxhorns dont un hélicon à droite :


Saxhorn baryton et curieux instrument basse (sorte d'hélicon) au sein d'une photo de conscrits alsaciens de la classe 29


4 extraits d'une photographie de groupe de l'Union des fanfares d'Esneux présentant les joueurs d'hélicons (le détourage de la photo tronquant malheureusement un peu certains pavillons).

 
Petite figurine (probablement allemande par par son style) représentant un joueur d'hélicon.

 

Images de chocolat représentant un saxhorn baryton, un bugle et un hélicon
Images de chocolat représentant un saxhorn baryton, un bugle et un hélicon

 

 


Retour à l'article sur la typologie, Menu général