Références situées dans les communes dont le nom commence par E


ECOUEN (Val d'Oise) : Château (Musée National de la Renaissance) (E.Cl 13199)

Statue en terre-cuite émaillée représentant un cornemuseux assis pieds croisées, coiffé d’un chapeau brun (H : 29cm)

Première moitié XVIIème, atelier d’Avon (près de Fontainebleau) ?

1 bourdon d’épaule très court, conique, chalumeau masqué par les mains du musicien, petit porte-vent, outre et tuyaux sont bruns

Mr. Chabot


ECOUEN (Val d'Oise) : Château (Musée National de la Renaissance) (E.Cl 3295)

Statue en faïence représentant un cornemuseux assis sur un amas de pierre, coiffé d’un capuchon (H : 30cm)

Florence vers 1500, attribué à l’atelier des Della Robbia

Sans bourdon (mais un trou sur le sac pourrait laisser supposer qu’il y avait un bourdon d’épaule), hautbois légèrement conique, long porte-vent vert (poche et hautbois jaunes)

Dastum


ECOUEN (Val d'Oise) : Château (Musée National de la Renaissance)

Statue en faïence représentant un cornemuseux assis sur un support à deux niveaux avec petite fontaine à la partie inférieure, coiffé d'un chapeau bleu et orange à large bords (H : 45-50cm). Il a une main sur le hautbois et une sur le porte-vent

 

Deux bourdons d'épaule coniques, assez courts et de longueurs légèrement différentes, hautbois court et très conique, porte vent. Tous les tuyaux sont jaunes et dotés de trous (y compris le porte-vent !). Sac à carreaux bleux, blancs et jaunes

F. Schneider


ECOUEN (Val d'Oise) : Château (Musée National de la Renaissance)

Deux statuettes en verre filé : bergers

 

A. Gandin


ECOUEN (Val d'Oise) : Château (Musée National de la Renaissance) (E. Cl.20520, dépôt du Musée national du Moyen-Age à Paris (cf. ref.))

Cuillère en ivoire : personnage assis sur une tête de bélier, au sommet du manche, genoux légèrement écartés, pieds croisés, coiffé d’un chapeau et soufflant dans une outre assez grosse

XVIIème, origine flamande

Sans bourdon, hautbois cylindrique à pavillon

Tardy, "Les Ivoires" (photo. N.B.)


ECOUEN (Val d'Oise) : Château (Musée de la renaissance) voir également à PARIS, Musée du Louvre (ref.) le tableau de Jean de Gourmont anciennement conservé dans ce château


ECUILLE (Maine-et-Loire) : Château du PLESSIS-BOURRE, plafond à caisson

Peinture sur bois : truie (hure), les épaules couvertes d'une courte cape, jouant de la cornemuse pour trois sangliers dansant

XVème, restauré en 1958

1 bourdon d'épaule en deux parties dont la seconde s'évase largement en pavillon, hautbois conique.

"La France et ses trésors", ed. Larousse, fascicule n°111 (petite photo.)
Michel Bulteau dans le "Le Plessis-Bourré, alchimie et mystère" donne une lecture alchimique de ce plafond. Cependant le chapitre sur la scène qui nous intéresse ici ne s'attarde pas sur le choix de l'instrument mais uniquement sur la nature de l'animal représenté (photo. N.B.).

J.C. Compagnon


ECUILLE (Maine-et-Loire) : Château du PLESSIS-BOURRE

Sc/bois (bas-relief) : trophée avec quinton et flûtes

 

Musette bien représentée, petit chalumeau à clefs, boîte à bourdons, ni soufflet ni porte-vent

J.C. Compagnon


ECUILLE (Maine-et-Loire) : Château du PLESSIS-BOURRE

2 éventails peints volés en 1985. (dont un dans le style Boucher)

J.C. Compagnon


EDERN (Finistère) : Chapelle du Niver, sablière

Sc/bois : animal cornemuseux

XIXème XXème

 

Cité par S. Duhem, "Les sablières sculptées en Bretagne", 1997 op. cit. p.247 note 149


ELNE (Pyrénées-Orientales) (voir fiche photo) : Cloître du Prieuré, partie Est

Sc/pierre en bas-relief : annonce aux bergers (cornemuse d'environ 7 cm), berger assis, sac sous le bras droit. A ses pieds, son chien et quatre moutons.

Début XIVème

Sans bourdon ? Tuyau mélodique assez court, semblant cylindrique et de gros diamètre (mais il s'agit peut-être d'un tuyau conique dont la représentation est un peu simplifiée). La souche du tuyau mélodique comporte une sculpture zoomorphe.

T. Boisvert


ELVEN (Morbihan) : Château de Kerfily (extérieur au bourg)

Sc/pierre : personnage en buste

 

Lisibilité difficile (granite usé). Apparemment pas de bourdon, hautbois légèrement conique et porte-vent (conique) en bouche

Cat. expo. Dastum, "Instruments du diable, musique des anges" op. cit. (photo. N.B.)

Dastum


EMBRUN (Hautes-Alpes) (voir fiche photos) : Cathrédrale

Manuscrit néo-gothique de présentation de la cathédrale : berger cornemuseux assis dans le coin inférieur gauche, jouant pour son chien

Fin XXème

1 bourdon d'épaule d'un seul tenant, sans moulure ni pavillon, extérieurement conique, tuayu mélodique plutôt cylindrique, porte-vent en bouche.

C. Saunière


ENVERMEU (Seine-Maritime) (voir fiche photos) : Eglise, à la base droite de la voussure d'un portail, au dessus de deux chapiteaux à feuillages

Sc/pierre : personnage nu, mais semblant coiffé d'une sorte de bonnet (à moins qu'il ne s'agisse de sa chevelure), debout et soufflant dans son instrument, la jambe droite repliée devant la gauche, les deux mains face à face sur une cornemuse à laquelle il semble manquer le tuyau mélodique.

L'église serait du XVIème siècle

1 bourdon d'épaule extérieurement cylindrique sur sa plus grande partie puis s'évasant en pavillon après une bague. Pas de tuyau mélodique visible (en reste-il une trace sur le sac ?). Sac piriforme. Porte vent cylindrique montant verticalement dans la bouche du musicien

Anne Mauvais


EPINAL (Vosges)


ERGUE GABERIC (Finistère) : chapelle de KERDEVOT, certaines figures ont été volées en 1973 dont le cornemuseux

Sc/bois polychrome et dorée : retable du maître autel: six épisodes de la vie de la Vierge; adoration des bergers. Un autre berger, en bas à gauche, joue de la flûte ou du hautbois

1490-1500, Flandres (Anvers)

1 bourdon d'épaule à plusieurs raccords, hautbois dont le pavillon est bizarrement coudé à 90° (forme de "bouche d'aération de paquebot" à l'envers)

V.H. Debidour, "L'art de Bretagne" (photo.)
"Kerdévot", ed. Assoc. Kerdevot 89 (photo.)

F. Schneider


ERGUE GABERIC (Finistère) : Eglise

Vitrail principal : anges dont plusieurs cornemuseux

 

 

A. Auffray


ESPALION (Aveyron) : Bar St-Georges, place de l'Hôtel de Ville, en rentrant à gauche

Peinture murale de M. Mordazini, marchand de meubles à Espalion

Vers 1965

Cabrette à soufflet stylisée

S. Rossèl


ESQUAY-SUR-SEULLES (Calvados) : Château, décor sculpté avec tableaux : trumeau de cheminée, dessus de porte et alcôves

? : trophée avec cornemuse, tambourin, flûte à bec, houlette, canne et feuillages

Seconde moitié XVIIIème

 

Décrit dans la base de données Palissy, Ministère de la Culture et de la Communication - direction de l'Architecture et du Patrimoine. http://www.culture.gouv.fr/documentation/palissy/accueil.htm


ETAMPES (Essonne) : Cathédrale Notre-Dame, portail méridional (mutilé par les Huguenots)

Sc/pierre

 

 

Cité par A. Caillet in "Le folklore étampois"


ETRETAT (Seine-Maritime) voir fiche photo : boulevard rené Coty, manoir de la Salamandre (maison dite "Cirie Planteflor" actuellement hôtel-restaurant "La Résidence".)

Sc/bois : sanglier debout pressant la poche sous sa patte antérieure gauche et serrant le porte-vent entre ses dents découvertes. D'autres sangliers jouent du cornet (?), de la viole et du luth. Sur la façade un autre personnage joue de la viole.

XIVème, provient de Lisieux (50 grande rue) ou elle fut démontée en 1899 et remontée en 1912 à Etretat par l'architecte Mauge

Sans bourdon, long hautbois conique

C.P. et C.P.A. générales de la maison (cornemuse non visible)

P. Delaby d'après C. Fernique


EU (Seine-Maritime) (voir fiche photo) : Théâtre du Château , décor du balcon

Sc/bois en bas relief, dans les tons bruns sur fond beige, aspect cerusé et entouré d'un faux cadre doré : trophée avec musette, cor à deux tours et demi et flûte traversière (?) + ruban et roses

Bâtiment construit en 1844 et converti en théâtre entre 1855 et 1857

Musette schématique dotée de deux tuyaux mélodiques extérieurement coniques s'évasant en pavillon, sans clefs, légèrement divergents. Montés sur le sac sans souche visible. Petite boîte à bourdons curieusement positionnée verticalement en haut du col de cygne. Le sac de l'instrument, de forme asses indistincte, se prolonge sur la gauche sous le pavillon du cor et devant l'extrémité de la flûte.

Marie Baudart


EVREUX (Eure) (voir fiche photo) : Cathédrale, à l'extérieur, à gauche du portail principal

Sc/pierre : cul de lampe : fou coiffé d'un bonnet à grelots

 

1 bourdon d'épaule extérieurement conique, monté sur souch, doté d'un raccord ( ?) et d'un petit liseret marquant un pavillon. Tuyau mélodique de longueur moyenne

C. Brassy


EVREUX (Eure) (voir fiche photo): Cathédrale Notre-Dame, chapelle du St-Rosaire, clôture

Sc/bois en bas relief : angelot

1ère moitié du XVIème

1 bourdon d’épaule dont manque la partie médiane (brisée), hautbois à très large pavillon

J.C. Bordier


EVREUX (Eure) (voir fiche photo) : Cathédrale Notre-Dame, chapelle axiale

Vitrail : annonce aux bergers

2ème moitié du XVème

Cornemuse simplifiée comportant un grand chalumeau et un bourdon d'épaule sans détail si ce n'est un pavillon peu évasé.

Sophie Marineaud, "Vitraux" (photo)

J.C. Bordier


EVREUX (Eure) (voir fiche photos) : Cathédrale Notre-Dame, chapelle axiale

Vitrail, tympan : Dieu (symbolisé par l'agneau divin), entouré de 5 anges musiciens : anges cornemuseux à droite et à gauche (autres ange : orgue positif, ? et ?

1467

Cornemuse simplifiée comportant un grand chalumeau conique, un petit porte vent et un sac. Le chalumeau semble monté sur le sac par l'intermédiaire d'une petite souche

 

C. Brassy


EVREUX : (Eure) (voir fiche photo) Cathédrale - vitrail - baie 15 d'après le Corpus vitrearum de Haute Normandie

Vitrail : 54 anges dont une trentaine de musiciens. Le carton de l'ange à la cornemuse est utilisé à trois reprises.

entre 1360 et 1380

Sans bourdon, tuyau mélodique plutôt cylindrique s'évasant en pavillon. sac piriforme à col de cygne bien dessiné et couture visible sous le sac

Corpus vitrearum de Haute Normandie

Christian Brassy


EVREUX (Eure) : (voir fiche photo) Cathédrale - Chapelle Saint Louis ( quatrième chapelle dans le déambulatoire nord)

Vitrail très clair (blanc) à décor jaune et gris avec motif central rond renfermant un personnage de profil hybride homme animal (pattes de dragon, tournée à l'envers), vêetu d'une sorte de toge et soufflant dans une cornemuse

Début XIVème

Un bourdon d'épaue extérieurement cylindrique, sans raccord et s'évasant assez largement en pavillon sur son tiers final. Tuyau mélodique extérieurement cylindrique, monté sur une souche en forme de tête (le hautbois n'est pas fixé dans la bouche de cette tête comme sur les cabrettes). et dont le pavillon est constitué d'une seconde tête (animale) d'ont la bouche sert d'extrémité au tuyau. Petit porte-vent cylindrique tenu en bouche. Sac blanc à long col.

Christian Starke


EVREUX (Eure) : Abbatiale Saint-Taurin

Vitrail clair (blanc) à décor jaune et gris avec, dans un rond formé aussi bien par le plomb du vitrail que par une sorte de frise dorée, ange à la tête penchée sur la gauche, soufflant dans une cornemuse. L'ange est représenté en blanc avec les ailes et les cheuveux dorés de même que son auréole.

 

Petite cornemuse sans bourdon, sac avec col de cygne et couture visible, petit porte-vent en bouche, tuyau mélodique de taille moyenne (voire petite), extérieurement cylindrique, s'évasant en pavillon. Sac tenu sous le bras droit, main gauche en bas du tuyau mélodique.

http://paroisse-cathedrale-evreux27.over-blog.fr/article-vitrail-65917079.html (une photo)

C. Starke


EVREUX (Eure) Eglise (non visible depuis le sol)

Sc/pierre

 

G. Grandin


EYMOUTIERS (Haute-Vienne) (voir fiche photo) : Collégiale St-Etienne, accoudoir de stalle

Sc/bois : musicien aux joues gonflées

Début XVIème

1 bourdon d'épaule, le hautbois a disparu ainsi que les bras et les mains du musicien

L. Bonnaud op. cit. d'après Laborderie BSAHL t.LXXII 1927

 


, Menu général, Sommaire alphabétique, Départements, Personnages, Thèmes, lettre D, lettre F