Paris : musée du Louvre

Oeuvres mobilières (jusqu'au XVIème siècle)


PARIS : Musée du Louvre, diptyque en ivoire (OA 2755 don Davilliers 1883)

Ivoire sculpté : nativité avec annonce aux bergers et Christ-Juge (dans les écoinçons, anges joueurs de viole, psaltérion (au dessus de la nativité) et trompettes (au dessus du jugement dernier))

Vers 1280-1300

Sans bourdon

D. Gaborit-Chopin, "Ivoires du moyen-âge" ed. Office du Livre 1978


PARIS : Musée du Louvre, département des objets d'art, salle Jeanne d’Evreux

Email : statuette reliquaire en argent doré dite " Vierge à l'enfant de Jeanne d'Evreux", panneau émaillé de la face antérieure du socle (émaux opaques et translucides sur basse-taille) : annonce aux bergers

Postérieur à 1324 et donné en 1339 par la reine J. d'Evreux à l'abbaye de St-Denis

Hautbois courbe avec souche en forme de tête de loup

C.P. du détail ed. de la réunion des Musées nationaux
Cat. expo. "Les fastes du gothique; le siècle de Charles V" Paris 1981/82 (photo. du détail et N.B. de l'ensemble)
"Le Louvre, trésors du moyen-âge", Dossiers de l’art n°16 1993 (photo. pleine page du détail)

J.C. Compagnon


PARIS : Musée du Louvre, diptyque en ivoire (OA 9959 Legs Mlle Mège)

Ivoire sculpté : diptyque en ivoire à six compartiments, scènes de la vie de la Vierge et du Christ (se lit de gauche à droite et de bas en haut: annonciation, visitation / annonce aux bergers et adoration des rois / présentation au temple, Jésus parmi les docteurs / les noces de Cana , la cène / crucifixion, résurrection, ascension / assomption et couronnement de la Vierge). Berger assis de l'annonce aux bergers.

Paris vers 1330-1350

Sans bourdon


PARIS : Musée du Louvre, diptyque en ivoire (OA 103 Don Sauvageot 1856)

Ivoire sculpté : scènes de la vie du Christ (annonciation, nativité avec annonce aux bergers, adoration des rois et crucifixion), berger assis au dessus de la nativité

2ème quart XIVème à Paris

Sans bourdon, hautbois relativement long et fin, court porte-vent


PARIS : Musée du Louvre, Aile Richelieu, 1er étage, salle St-Anatoile, (anc. coll. Onghens. legs A. de Rotschild 1901. OA 5568)

Argent doré et émail de basse taille sur argent. Triptyque présentant sur la volet central (argent doré en bas relief ajouré) huit scènes de l'enfance du Christ, dont l'annonce aux bergers (berger cornemuseux de 6 à 8 mm de haut) et sur les volets latéraux (émaux) une homme à droite et une femme à gauche. Au revers de ceux-ci (argent gravé) St André et une femme.

XVème (?) Rhénanie

Sans bourdon


PARIS : Musée du Louvre

Sc/bois : "Anastase, la pucelle qui était sans mains"

XVème : berger assis

Deux tuyaux parallèles (deux hautbois ou hautbois + bourdon ?)

Cité par M. Vloberg in "Les Noëls de France" Arthaud 1953

Y. Guibé


PARIS : Musée du Louvre, (acquis en 1980)

Tableau (bois transposé sur toile, 0,89 x 0,72) de Marco Zoppa (Cento 1433 - Venise 1478) : La vierge et l'enfant entourés d'anges : vierge avec enfant se nourissant goulument au sein de sa mère dans une niche de marbre ornée de guirlandes de feuilles et fruits tenues par deux chérubins nus, de part et d'autre (l'un de face, l'autre de dos). Au premier plan 2 chérubins debout soufflent dans des trompettes droites. Assis devant eux un chérubin joue du luth à gauche et d'une sorte de cithare frappée par deux marteaux à gauche. Derrière ce dernier, peu visible car caché également par le manteau de la vierge, un chérubin souffle dans une cornemuse. L'instrument joué par le 8ème chérubin (en vis-à-vis du cornemuseux) n'est pas discernable.

1455

Michel Laclotte et Jean-Pierre Cazin, "Le Louvre - la peinture européenne" ed. Scala 1991 (photo.)
L. Gowing, "Die Gemäldesammlung des Louvre", Köln 1988 (photo p.136) l'attribue à Giovanni Bellini

F. Schneider


PARIS : Musée du Louvre, Salle des peintures italiennes (inv.338)

Tableau du Maître de la nativité du Louvre (attribué à Fra Diamante (1430-1498) : "La nativité", berger à l'arrière plan à gauche

Vers 1470 à Florence

1 bourdon d'épaule, sac bleu, hautbois indiscernable (plus ou moins confondu avec le porte-vent)


PARIS : Musée du Louvre département des arts graphiques (Legs Yate-Thomson 1946, EF 29493)

Feuille d'un manuscrit perdu de Jean Fouquet (vers 1420 -1477/81) dont ne subsistent que quatre feuilles et intitulé "Histoire ancienne jusqu’à César et faits romains"

Vers 1475, Tours : "Passage du Rubicon", en marge droite, personnage noir mi-homme mi-animal

1 bourdon d'épaule, hautbois conique

C.P.& Grimme E.G. "Die Geschichte des abendläindischer Buchmalerei" Köln 1980 (photo.)
Cat. expo. "Au temps ou les peintures étaient dans les livres", B.N.F. 1993 (photo.)
"Histoire de l’édition française, t.1, le livre conquérant du moyen-âge au milieu XVIIème", ed. Promodis 1982 (photo. N.B. p.128)

Des enluminures sur le même sujet sont présentes à la BNF et au Musée Condé à Chantilly

J.C. Bordier


PARIS : Musée du Louvre, aile Richelieu, 1er étage, salle 10 (OA 9409, don E. Larcade 1945)

Tapisserie de la suite dite "La Noble Pastorale" : "La Danse". Provient du château de Serrant (Maine-et-Loire). Y figurent les armes de Thomas Bohier, ancien chambellan de Charles XVIII et de son épouse Catherine Briçonnet

Vers 1500, Nord de la France (anciennement donné comme provenant d’ateliers des bords de Loire)

1 bourdon d'épaule

C.P. ed. des Musées nationaux
N. Dufourcq, "La Musique" t.1 ed. Larousse (photo. N.B. sous le titre "La cueillette des fruits" (?))


PARIS : Musée du Louvre, aile Richelieu, 1er étage, salle 12, coffre (OA 6975, don de la marquise Arconati Visconti 1916)

Sc/bois (cyprès) entre bas relief et gravure : scène de chasse avec quelques danseurs et musiciens, entouré d’une frise avec animaux dans des entrelacs.

A droite joueur de luth et fou cornemuseux, au centre autre joueur de luth

XVème siècle, Italie du Nord

1 bourdon d’épaule à fontanelle, hautbois non visible


PARIS : Musée du Louvre, aile Richelieu, 2ème étage salle 9 (inv. 4988, saisie révolutionnaire du château d'Ecouen)

Tableau anonyme anciennement attribué à Jean de Gourmont (Carquebut vers 1483 ? - avant 1523) : l’adoration des bergers (anciennement dans la chapelle du château d’Ecouen, au Louvre depuis la révolution)

Après 1551 (car inspiré de vues d'optiques de Jacques Androuet du Cerveau publiées en 1551): au milieu des ruines d’une impressionnante église dans le style de la renaissance italienne, les bergers arrivent autour de la Sainte-Famille. Une nuée d’angelots sont dispersés dans les ruines. Une partie d’entre eux jouent de la musique : au premier plan, assis, vielle à roue; perché sur le départ d’un arc : orgue positif; en vol : sacqueboute, cornemuse, viole, flûte traversière, luth; à droite sur une tribune trois angelots chantent en lisant une même partition.

1 bourdon d’épaule à pavillon, hautbois à pavillon, petit porte-vent en bouche, sac foncé

CD "Plain-chant parisien - Messe du jour de Noël" Ens. Organum, M. Peres ed. Harmonia Mundi HMX 290823 (photo.)
Michel Laclotte, Jean Pierre Cazin, "Le Louvre - La peinture européenne", ed. Scala 1991 (photo)

Fr. Schneider


PARIS : Musée du Louvre

Tableau de Oggiono Morcoda (vers 1470-1530), école Lombarde

Sainte famille

Sans bourdon

C.P.

J.C. Compagnon


PARIS : Musée du Louvre

Tableau : "Bal à la cour d'Henri III", trouvé aussi sous les noms de : "bal d'Alançon" (par Van der Mast ?) ou "Bal de nuit de noce du Duc de Joyeuse" (différent du "Bal de jour du Duc de Joyeuse" où les instrumentistes sont des luthistes)

Vers 1581/82 , Henri III est né en 1551 et régna de 1574 à 1589, école française

3 musettes à bouche, hautbois unique long et évasé, boîte à bourdons relativement longue? portée appuyée contre l'épaule, sac sans housse (première représentation connue de l'instrument)

J.C. Compagnon op. cit.
J.C. Compagnon et S. Robson op. cit. (photo)
"Histoire de la vie Française", ed. de l'Illustration t.III (photo.)
"Histoire de France, 2000 ans d'images" Larousse, fascicule 36/116 (photo.).
F. Boucher, "Histoire du costume en Occident de l'antiquité à nos jours",(tronqué)
"Souffler c'est jouer - chabrettaires et cornemuses à miroirs en Limousin", cat expo Paris ATP et St-Yrieix-la-Perche 1999 (photo.)


PARIS : Musée du Louvre, 1er étage, salle 25 : crosse en cristal de roche et argent doré (environ 40 cm de hauteur totale, cornemuse de 2 cm) (OA 5601, legs Baron Adolphe de Rotschild 1901)

Sc/argent (orfèvrerie) : Annonce aux bergers : au sommet de la crosse figure Dieu le père assis, tenant dans sa main le globe surmonté d’une croix. Deux anges sonnant de la trompette l’encadrent. En dessous de lui, au centre de l’enroulement de la crosse, sur un petit plateau hexagonal sont représentés deux bergers et quatre moutons. L’un des bergers est assis est joue de la cornemuse, le second, debout, s’appuie sur sa houlette. L’ange annonciateur est suspendu à l’horizontale sous le groupe divin.

 

1 très petit bourdon d’épaule, porte-vent, chalumeau partant vers le haut sur quelques millimètres puis reprenant une orientation correcte après un angle droit.


PARIS : Musée du Louvre, damier en émail (autre face d'un tric-trac)

Email de Léonard Limosin (Limoges vers 1505 - 1575/77)

1537

 

"Les collections célèbres d'œuvres d'art dessinées et gravées d'après les originaux", Paris, Goupil, 1865

J.C. Compagnon


PARIS : Musée du Louvre, salle 20 (1er étage) (ORF 565 (ou 955D?), don Sauvageot 1868)

Assiette émaillée blanc et or sur fond noir de Léonard Limosin (Limoges vers 1505 - 1575/77)

2ème tiers XVIème : scène champêtre: "Le mois d'avril" (série de 12 assiettes sur les mois de l'année)

* 1 cornemuse posée à terre au premier plan

1 bourdon d'épaule conique d'un seul tenant, porte-vent et hautbois.

* 1 cornemuse jouée à l'arrière plan à droite, par un berger adossé à un arbre

sans bourdon

 "Histoire de la vie Française" t.III ed. de l'Illustration (photo. N.B. où les 2 sont visibles)

 


PARIS : Musée du Louvre, salle 20 (1er étage) (ORF 667 (ou MR2422 ?), Acq. 1825 Durand)

Assiette émaillée blanc et or sur fond noir, Limoges, école de P. Courtys (Pierre Courteys)

2ème moitié XVIème : scène champêtre: "Le mois d'avril" (même modèle que la précédente, mais sans cornemuse du premier plan.)

1 bourdon d'épaule, hautbois relativement long

M. Marcheix, dans le bulletin de la SAH du Limousin de 1973 attribue le modèle de cette assiette à une gravure d'Etienne Delaune de 1568. Cette gravure ne représente qu'une seule cornemuse (sans bourdon), à l'arrière plan (photo. N.B.)


PARIS : Musée du Louvre, salle 20 (1er étage) (N 1293)

Assiette émaillée blanc et or sur fond noir par Pierre Reymond

2ème tiers XVIème : scène champêtre: "Le mois d'avril" (même modèle que les précédentes, sans la cornemuse du premier plan.)

1 bourdon d'épaule sans liaison avec le sac

 

On peut supposer que ces assiettes ont été copiées l'une sur l'autre dans l'ordre ou nous les avons classées. En effet la cornemuse posée à terre disparaît sur les deux dernières et, par contre, le bourdon d'épaule apparaît à partir de la seconde. Il est posé sur l'épaule droite du musicien, le sac étant tenu quasiment au milieu. Le dernier émailleur a fait passer celui-ci légèrement sous le bras gauche et réduit le bourdon (posé sur l'épaule gauche) à un simple trait non relié au sac L'évolution du style entre ces trois assiettes incite également à avancer cette hypothèse.

Une quatrième assiette, encore différente (une seule cornemuse, bourdon sur l'épaule gauche) est représentée en photo. dans "L'encyclopédie illustrée des antiquités", ed. Gründ. Elle n'est pas localisée mais est attribuée à Pierre Reymond, Limoges 1580

Une assiette de P. Reymond est également conservée à Berlin (Kunstgewerbe Museum Nr K5009). date indiquée 1560. Pas de cornemuse à l'avant plan, cornemuse du berger à l'arrière plan sans bourdon (Fritz Schneider)


PARIS : Musée du Louvre, salle 19 (Galerie des chasses de Maximilien) (OA 1508 acq.1863, ancienne coll. Campana)

Assiette : "Apollon et Marsyas". Dans un palais antique, autour de Zeus nu et couché, Apollon, sur la droite, vêtu d'une tunique bleu et couronné de lauriers joue de la lyre tandis que Marsyas nu joue de la cornemuse à gauche de la scène. La position de Jupiter et son regard laissent deviner son jugement.

Urbino vers 1530, attribué au maître F.R. (?) d’après des gravures de Marcantonio (anciennement donné comme , en partie d'après Raphaël)

Cornemuse sans hautbois ! (on comprend que Marsyas ait perdu son défi...) formée d'un sac sphérique, d'un gros bourdon d'épaule conique et d'un porte-vent


PARIS : Musée du Louvre, Aile Richelieu, Ecoles du Nord, salle 9 (R.F. 2502)

Tableau de Aert Claesz dit Aertgen Van Leyden (Leyde 1498 - Leyde ? 1564) : La Nativité

XVIème siècle : Nativité nocturne étrangement éclairée par le bas. Au centre la Sainte Famille, à droite en contrebas, derrière un rideau vert, quatre enfants chanteurs, à gauche deux bergers, le premier soufflant dans sa cornemuse.

Hautbois conique, deux courts bourdons dressés vers l'avant, le premier conique, le second, plus court se terminant en pointe (goutte d'eau). Petit ruban rouge flottant au dessus de la souche du chalumeau.

C.P. ne mentionnant pas la localisation du tableau.


PARIS : Musée du Louvre, aile Richelieu, 2ème étage, salle 10 (RF 3936 don de la Comtesse Durrieu 1935)

Tableau de Peter Huys, peintre et graveur flamand (Anvers vers 1519- id.? 1584) : "La tentation de St-Antoine" : St-Antoine est assis à droite du tableau, auprès de son cochon transpercé d’une flèche. Femmes et démons tentateurs emplissent le reste du tableau dans une inspiration proche de celle de H. Bosch; sont représentés en arrière plan de droite à gauche : un incendie, une ville et des tours puis la mer.

1547 (signé "Peeter Huys fecit 1547")

* Un monstre à tête de renard chavauchant un cheval semble ne faire qu’un avec sa cornemuse

2 bourdons d’épaule de longueurs légèrement différentes munies chacune d’un étrange gros bulbe hérissé de pointes sur le second segment. Chalumeau conique assez court, porte-vent en bouche.

* Une cornemuse est également dessinée sur la courverture rouge sur laquelle ce dernier est assis

Larousse en III volumes (photo.)

P. Delaval


PARIS : Musée du Louvre

Gravure de Giulio Romano : "L'adoration des bergers"

XVIème siècle : berger cornemuseux à l'extrême droite de la gravure. Cette gravure serait inspirée d'un carton de tapisserie de Raphaël (voir tableaux sur le même modèle à Montbard (cf. ref.) et Semur-en-Auxois (cf. ref.))

Chalumeau conique ou cylindrique à pavillon, court porte vent en bouche, peut-être un bourdon d'épaule non visible

M. Guillaume, "La peinture en Bourgogne au XVIème siècle", cat. expo. du Musée des Beaux arts de Dijon, juin-août 1990 (photo. N.B.)


PARIS : Musée du Louvre, provient de l'église du Nom de Jésus à Pesaro, entré en 1798, concédé à Notre-Dame de Paris en 1802 puis don du Chapitre en 1862 (MI 135)

Tableau de Federico Barocci dit Baroche (Urbino vers 1535 - id. 1612)

1590 : "La circoncision" : cornemuse (?) accrochée à la ceinture du berger agenouillé de dos au premier plan à gauche

Hautbois et sa souche seuls visibles, trou inférieur dédoublé

Etude à Rennes (cf. ref.)

Michel Laclotte, "Le Louvre, la peinture étrangère" (photo.)
Michel Laclotte, Jean Pierre Cazin, "Le Louvre - La peinture européenne", ed. Scala 1991 (photo)
Cat. expo. "Disegno, les dessins italiens du Musée de Rennes" n°49 p.110, Rennes et Modene 1990 (petite photo. N.B. et photo. du dessin de Rennes)
Cat. expo. "premières idées" Musée des Beaux-arts de Rennes 12/06 au 14/09/87 (photo. N.B. du tableau et des esquisses)

 


, Menu général, Sommaire alphabétique, Départements, Personnages, Thèmes, Menu Paris, Louvre : le monument, Louvre oeuvres mobilières (2/2)