Paris : musée du Louvre

Oeuvres immobilières (à partir du XVIIème siècle)


PARIS : Musée du Louvre, coll. E. de Rotschild (3687 LR)

Gravure : rond avec un couple de danseurs et chérubins sur le pourtour (dont un cornemuseux)

 

 

Cat. expo. "Ornemanistes du XVème au XVIIème siècle" Louvre 1987 (photo. N.B.)


PARIS : Musée du Louvre (Th 185)

Sc/bois en buis (environ 8 cm de haut) : chérubin

XVIIème, signée Johan Georg Kern (1623-98)

Sans bourdon, fort porte-vent, chalumeau court (brisé ?)

Fr. Schneider


PARIS : Musée du Louvre, (MI 989 legs du Dr Louis La Caze, 1869)

Tableau (huile sur bois) de David Téniers II dit le Jeune (Anvers1610 - Bruxelles1690, tableau signé en bas à droite "D.T.") : "Danse en plein-air au son de la cornemuse" : onze personnages

XVIIème : Un cornemuseux est assis sur un tonneau à gauche, il joue pour un couple dansant de manière assez extravagante au centre du tableau. A droite, figure la classique auberge des tableaux flamands avec ses personnages attablés ou debout

2 bourdons verticaux

A. Brejon de Lavergnée, T. Foucart et N. Reynaud, "Catalogue sommaire illustré des peintures du Musée du Louvre, I écoles flamandes et hollandaises" 1979 (petite photo. N.B.)


PARIS : Musée du Louvre, (inv. 1884, saisie révolutionnaire de la coll. du Duc de Brissac)

Tableau de David Téniers II dit le Jeune ( Anvers1610 - Bruxelles1690, tableau signé en bas à gauche "D. Teniers F") : "Danse au son de la cornemuse" : neuf personnages : cornemuseux, couple dansant, homme de dos urinant, homme assis lutinant la femme assise en face de lui, homme penché sur le précédent, homme assis fumant au premier plan à droite, une cruche à la main gauche et femme dans l'embrasure de la porte de l'auberge.

XVIIème : Cornemuseux debout , légèrement à gauche de l'axe du tableau, de trois quart dos, faisant danser un couple devant une auberge. Derrière le cornemuseux, un banc avec une cruche et un torchon blanc. A l'arrière plan à gauche se dresse un clocher.

1 bourdon vertical

A. Brejon de Lavergnée, T. Foucart et N. Reynaud, "Catalogue sommaire illustré des peintures du Musée du Louvre, I écoles flamandes et hollandaises" 1979 (petite photo. N.B.)


PARIS : Musée du Louvre, aile Richelieu, 2ème étage, salle 23 (saisie révolutionnaire de la coll. du Comte d’Angiviller, inv. 1890)

Tableau (huile sur toile) de David Téniers II dit le Jeune (Anvers1610 - Bruxelles 1690) signé en bas à gauche sur l'épaisseur de la table "D.T. "

XVIIème : "Le joueur de cornemuse" : joueur de cornemuse debout représenté à mi corps; au second plan à gauche, dans son dos, trois personnages dont l'un lit une lettre

Hautbois extérieurement cylindrique, 2 bourdons verticaux ayant chacun une coulisse, rapport des longueurs des bourdons: 2, housse verte à franges roses, passementerie bleue et rose ornant les bourdons.

Voir copie sur un clavecin au Musée de la musique (cf. ref.)

H. Boone op. cit. (photo. N.B.)
N. Dufourcq: "La Musique" t.1, ed. Larousse (photo. N.B.)
A. Brejon de Lavergnée, T. Foucart et N. Reynaud, "Catalogue sommaire illustré des peintures du Musée du Louvre, I écoles flamandes et hollandaises" 1979 (petite photo. N.B.)


PARIS : Musée du Louvre (MI 985)

Tableau d’après David Téniers Jeune (1610-1690) : œuvre d’atelier ou d’un suiveur immédiat; signature apocryphe en bas vers le milieu "D. Téniers Fec"

XVIIème : kermesse flamande

2 bourdons verticaux implantés haut, hautbois cylindrique sans moulures

A. Brejon de Lavergnée, T. Foucart et N. Reynaud, "Catalogue sommaire illustré des peintures du Musée du Louvre, I écoles flamandes et hollandaises" 1979 (petite photo. N.B.)

Fr. Schneider


PARIS : Musée du Louvre, aile Richelieu, 2ème étage, salle 36 (MI 983 legs du Dr Louis La Caze, 1869)

Tableau de Jan Steen (Leyde 1623/26 - id.1679) signé à mi hauteur à droite "J Steen"

XVIIème : "Le repas de famille" ou "Les plaisirs de famille": un violoncelle est pendu au mur près du cornemuseux, un tambour (d'enfant ?) est posé à terre au premier plan avec ses baguettes

2 bourdons d'épaule à fontanelles et souche commune, hautbois particulièrement long, sac de grande dimension

C.P. ancienne, grande boîte d'allumettes
A. Brejon de Lavergnée, T. Foucart et N. Reynaud, "Catalogue sommaire illustré des peintures du Musée du Louvre, I écoles flamandes et hollandaises" 1979 (petite photo. N.B.)

P. Delaval


PARIS : Musée du Louvre, aile Richelieu, 2ème étage, salle 36 (inv 1863)

Tableau (huile sur toile) de Jan Steen (Leyde 1623/26 - id.1679) signé en haut à gauche sur le blason "Jan Steen"; d'ancien catalogues signalent la mention de la date 1674 aujourd'hui invisible.

1674: "Fête dans une auberge": une femme, au centre du tableau joue de la cornemuse, accompagnée par un violoneux assis à sa droite

1 bourdon d’épaule, poche de relativement grande dimensions

Nombreuse bibliographie y compris pochettes des disques, etc.
A. Brejon de Lavergnée, T. Foucart et N. Reynaud, "Catalogue sommaire illustré des peintures du Musée du Louvre, I écoles flamandes et hollandaises" 1979 (petite photo. N.B.)

A fait l'objet d'une gravure de Le Villain sur dessin de Duchemin, édité par Felix Hermet à Paris

La Manufacture espagnole d’Alcora réalise une figurine en faïence représentant cette joueuse de cornemuse.

Copie citée par L. Bonnaud in "Musique et porcelaine" communication pour la séance de la BSAHL du 22/12/92


PARIS : Musée du Louvre, salle Van Dick (coll. de Louis XIV acquis en 1685, inv. 1797)

Tableau de Pierre Paul Rubens (1577-1640)

1635 : "La Kermesse flamande"

1 bourdon vertical implanté haut

C.P. Bibliographie nombreuse dont : revue "Histoire de l'art" N°102 (photo.) et "Rubens et son temps" (photo.)
Michel Laclotte, Jean Pierre Cazin, "Le Louvre - La peinture européenne", ed. Scala 1991 (photo)
A. Brejon de Lavergnée, J. Foucart et N. Reynaud, "Catalogue sommaire illustré des peintures du Musée du Louvre, t.1 Ecoles flamandes et hollandaises" 1979, (petite photo. N.B.)


PARIS : Musée du Louvre, Galerie Médicis

Tableau de Pierre Paul Rubens (1577-1640) de la série à la gloire de Marie de Médicis : "Félicité de la Régence". Dans la partie inférieure du tableau sont représentés plusieurs chérubins, l’un tient une flûte de pan, un autre une petite cornemuse. A terre sont posées une trompette droite, une flûte (?) et des partition; en partie haute deux personnages soufflent dans des trompettes droites

1622-25

Cornemuse de petite taille tenue en fagot dans une main par le putti. On discerne trois ou quatre tuyaux dont l’un pourrait être à pavillon et fontanelle. Sac de petite taille probablement recouvert de velours.

A.P. de Mirimonde décrit ce tableau dans "Le secret de quelques tableaux du Musée du Louvre" (photo. N.B.) mais malgré son érudition en matière d’iconographie musicale, il n’identifie pas la cornemuse qu’il prend pour un ensemble de pinceaux

C. Girard


PARIS : Musée du Louvre, aile Richelieu, 2ème étage, salle 33 (MI 949 legs du Dr Louis la Caze 1869)

Tableau (huile sur bois) de Adriaen Van Ostade (Haarlem 1610 - id. 1684/85), anciennement attribué à son frère Isaac (1621-1649)

XVIIème : Scène d'intérieur (d'auberge ?) : cornemuseux assis, une jambe repliée en arrière, à côté de deux personnages, l'un également assis, l'autre debout derrière, peut-être en train de chanter.

Chalumeau conique, 2 bourdons d'épaule parallèles dont le plus long fait environ la longueur du hautbois. Position de jeu très réaliste.

A. Brejon de Lavergnée, J. Foucart et N. Reynaud, "Catalogue sommaire illustré des peintures du Musée du Louvre, t.1 Ecoles flamandes et hollandaises" 1979, (petite photo. N.B.)

Fr. Schneider


PARIS : Musée du Louvre

Tableau de P. Brueghel II

XVIIème : "Le cortège de Noce"

2 cornemuses flamandes

Référence douteuse (non citée par G. Marlier op. cit. ni dans le catalogue du Musée)

F. Schneider

Versions de ce tableau (dont l'original est à Bruxelles), à Avignon (cf. ref.) et à Paris au Musée des Beaux-Arts de la Ville (cf. ref.)


PARIS : Musée du Louvre, aile Richelieu, 2ème étage, écoles du Nord, salle 25. (inv. 1447, coll. de Louis XV acquis en 1742)

Tableau de Jan Meel ou Miel (Anvers 1599 - Turin 1663), tableau ovale (39 x 51 cm)

XVIIème siècle : "La dinée des voyageurs" : L'ambiance de la scène, l'architecture et d'autres œuvres du même peintre laissent penser que la scène se déroule en Italie. Un cavalier s'est arrêté devant l'auberge qui occupe la moitié droite du tableau. L'hôte lui tend une carafe de vin. A gauche, quatre personnages mangent à même le sol devant une charrette. Deux autres cavaliers arrivent au centre, à l'arrière plan. Une femme vide une cruche, un enfant accroché à ses jupes. A droite quatre personnages sont attablés. L'un d'eux lève son verre en direction du cavalier, son voisin de gauche souffle dans une cornemuse.

Sans bourdon, gros sac de forme animale.


PARIS : Musée du Louvre, aile Richelieu, 2ème étage, écoles du Nord, salle 25. (inv. 1091)

Tableau de P. Gijsels (Anvers 1621-1690/91) (16,5 x 11,5cm)

XVIIème : Danse de paysans dans un village, l'un des personnages, assis sur une souche (?) pourrait être un joueur de cornemuse

Instrument à peine discernable

A. Brejon de Lavergnée, J. Foucart et N. Reynaud, "Catalogue sommaire illustré des peintures du Musée du Louvre" t.1 : "écoles flamandes et hollandaises", 1979, p.65 (petite photo.).


PARIS : Musée du Louvre (inv. 1407) déposé au Musée de Valenciennes en 1957

Tableau de Jacob Jordaens (1593-1678) "Comme les vieux chantent, les petits gazouillent"

Voir description à Valenciennes (cf. ref.)

Le pendant de ce tableau, toujours conservé au Louvre, et intitulé "Le roi boit" ne comporte pas de cornemuse contrairement aux versions de Bruxelles

C.P. ancienne sépia sous le titre "Le repas de famille" n° cat. 2015


PARIS : Musée du Louvre, (R.F. 1941-12)

Tableau attribué à Compagno Scipione (Naples, milieu du XVIIème) : L’adoration des bergers

 

"Inventaire des tableaux à sujets musicaux du musée du Louvre" in "Musique, Images, Instruments" n°2 ed. CNRS, 1997

T. Legros


PARIS : Musée du Louvre, (Inv. 901)

Tableau (huile sur toile, 222 x 147) anonyme: paysage valloné

XVIIème siècle, école italienne

 

Cité par N. Lallement et B. Devaux op. cit.1996


PARIS : Musée du Louvre, (inv 3339)

Tableau de Michel II Corneille (Paris 1642 - Paris 1708) : Le repos de la Sainte Famille en Egypte

Fin XVIIème : berger derrière un arbre

Cité par N. Lallement et B. Devaux op. cit.


PARIS : Musée du Louvre (inv.2411)

Tableau de Bonaventure De Bar (Paris 1700- Paris 1729) : Fête champêtre; musette et guitare

1728

 

Cité par N. Lallement et B. Devaux op. cit.

J.C. Compagnon


PARIS : Musée du Louvre, (OA 1313, don Sauvageot 1856)

Céramique émaillée : joueur de cornemuse debout devant un tronc d'arbre, sur un socle soutenu par des dauphins (le tronc d'arbre semble astucieusement placé pour renforcer la solidité du personnage et du bourdon

Début XVIIème, école d'Avon

1 bourdon d'épaule bleu à un raccord et pavillon (tous deux jaunes), hautbois relativement grave, petit porte-vent conique implanté assez bas sur la poche, poche beige très clair

M.J. Baillot, Musée du Louvre, "La céramique française, Bernard Palissy et les fabriques du XVIème siècle" 1923

Photo disponible sur le site de la réunion des musées nationaux : http://www.photo.rmn.fr

L. Bonnaud


PARIS : Musée du Louvre, (acq. Durand 1825)

Céramique émaillée : sur socle plat (plus petite que la précédente)

Début XVIIème, école d'Avon : joueur de cornemuse assis, une jambe tendue, l'autre fléchie, portant une cape bleue sur une épaule, une gourde en calebasse à la ceinture

1 bourdon d'épaule très court (sans doute pour des raisons de solidité de la céramique)

M.J. Baillot, Musée du Louvre, "La céramique française, Bernard Palissy et les fabriques du XVIème siècle" 1923

L. Bonnaud


PARIS : Musée du Louvre, (don Sauvageot 1856)

Céramique émaillée : pièce plus petite que les deux précédentes

Début XVIIème, école d'Avon : berger joueur de cornemuse (une houlette est posée à côté de lui)

Apparemment deux hautbois juxtaposés, sac volumineux tenu devant

M.J. Baillot, Musée du Louvre, "La céramique française, Bernard Palissy et les fabriques du XVIème siècle" 1923

L. Bonnaud


PARIS : Musée du Louvre, (don Sauvageot)

Céramique : cornemuseux en pied, dans le style de celui de la fontaine de Berne (fait pendant à un vielleux dans le style De La Tour ou Callot)

Attribué à Bernard Palissy (1506?-1589?)

Un bourdon d'épaule, hautbois conique d'assez gros diamètre, sac piriforme tenu devant l'abdomen, porte vent assez long, conique tenu presque verticalement en bouche

Monographie de l'oeuvre de Bernard Palissy : suivie d'un choix de ses continuateurs ou imitateurs. (M. Sauzay - Paris 1862, lithographie coloriée)

Lithographie précédente visible sur http://digitalgallery.nypl.org/nypldigital/index.cfm en tapant cornemuse en mot clef

M. Vanden-Bemden Casier


PARIS : Musée du Louvre, (ORF 770, Acq. Durand 1825)

Email en couleur et relief de Jacques Noailher

2ème moitié XVIIème : adoration des bergers, cornemuse pendue à la ceinture de l'un des bergers

Sans bourdon, hautbois conique, petit porte-vent


PARIS : Musée du Louvre, 1er étage, salle 34 (versement du mobilier national 1901, OA 5405)

Tapisserie de la série "Les mois arabesques" (y-a-t-il un rapport avec la tapisserie "Les arabesques mars" signalée aux Gobelins (cf. ref.) ?) : "Neptune ou le mois de février" : en partie inférieure homme dans le style mythologique joueur de vèze et, en symétrie, femme joueuse de tambour à friction. Est également exposée la tapisserie du mois de septembre où figurent aux mêmes emplacements une joueuse de tambour à friction similaire et un joueur de trompe à pavillon zoomorphe.

1686, Manufacture des Gobelins, atelier de Mozin, exécutée pour Louis XIV, livrée au garde-meuble pour le château de Trianon

Vèze (c’est à dire instrument à porte-vent et chalumeau dans le même alignement, séparés par une réserve d’air souple, de forme généralement globulaire, non pressée contre la poitrine de l’instrumentiste), à chalumeau conique légèrement courbe


PARIS : Musée du Louvre, dépt. des peintures, grande galerie (inv. 7304)

Tableau de Nicolas Poussin (1594 à Andelys, 1665 à Rome)

1662-63 Les quatre saisons : "L'été" ou "Ruth et Booz" (peint à Rome)

1 bourdon d'épaule dont on n'aperçoit que le pavillon au dessus de la tête du musicien

C.P. ed. des Musées nationaux
"Tout l'œuvre peint de N. Poussin" ed. Flammarion (photo.) & "Dict. des musées de France" op. cit. (photo.)


PARIS : Musée du Louvre (inv.4714)

Tableau de Claude Gellée dit "Le Lorrain" (Chamagne 1602 - Rome 1682), flûte traversière et tambourin à cymbalettes

1639 : "La fête villageoise"

1 bourdon d'épaule (d'un seul tenant et décoré de franges), seule l'extrémité du hautbois est visible, court porte-vent, sac de couleur foncée

C.P. ed. des Musées nationaux
"Digression sur la vie et l'œuvre de C. Gellée" (photo.) et voir également bibliographie dans la note ci-après :

Ce tableau est très proche des œuvres suivantes (avec cornemuses) :

- une esquisse conservée au Musée historique Lorrain de Nancy (4ème état) (cf. ref.), une autre conservée à Oxford au Ashmoleon Museum (vers 1637, plume et craie, 12,7 x 18cm)

- un tableau (Liber Véritas 13) de 1637 "Paysage avec danse de paysans" coll. Du Comte de Yarborough, (Angleterre) assez semblable à celui du Louvre

- un tableau de 1637 "Paysage avec danse de paysans", Coll du Duc de Westminster, Londres, gravé par Lowry en 1784

- un tableau de 1637 "Paysage avec figures dansantes", Wallace collection, Londres

- un tableau de 1664 "Paysage avec figures dansantes" conservé au Musée de l'Hermitage à St-Petersbourg, ces trois dernières œuvres étant de composition similaire mais non identique (présence en particulier d'une femme dansant en levant un tambourin)

- un tableau conservé au Musée des Offices à Florence (inv. 1168)

- un dessin de 1663 "Paysage avec danse de paysans" coll. Royale, Windsor,

Ces œuvres (sauf les esquisses et celui de Florence) sont reproduites in S. Daniel et N. Serebriannaïa, "Claude Le Lorrain, peintre de la lumière" ed. de l'Olympe Paris 1995

Le tableau du Louvre, celui du Duc de Westminster et celui du Comte de Yarborough sont reproduits dans "Tout l'œuvre peint de C. Gellée"

Le tableau du Louvre également fait l'objet de gravures par Lebas (inversée), Parboni, Lerouge et Duparc, Pillement et Haldenwang (une gravure au Louvre (cf. ref. ci-dessous) et une en coll. privée, photo. ass. l'Oeil et la mémoire)


PARIS : Musée du Louvre (cabinet des dessins ?)

Gravure (19,5 x 25,5cm) d'après le tableau de Claude Gellée dit Le Lorrain (1600-1682) conservé dans ce même musée (ref. ci-dessus)

Danse champêtre

 

"Claude Gellée dit Le Lorrain 1600-1682", cat. expo. Paris 1983 p328 (photo. N.B.)

Fr. Schneider


PARIS : Musée du Louvre

Tableau dans le style de Claude Gellée dit "Le Lorrain" (Chamagne 1600 - Rome 1682) (ancienne attribution)

XVIIème : "Une danse au soleil couchant" : 4 personnages dont un cornemuseux dansent près d'un troupeau de chèvres

2 bourdons verticaux implantés bas, hautbois conique

A été gravé par Godefroy Pere sur dessin de Marchar, édité par Felix Hermet à Paris

T. Boisvert


PARIS : Musée du Louvre : Almanach (coll. Rotschild 27022 LR)

Gravure à l’eau-forte et au burin (895 x 555) : "La troupe royale des comédiens italiens représentant sur le théâtre de l’Hôtel de Bourgogne toute sortes de pièces tant sur les histoires anciennes que modernes, sérieuses ou plaisantes", Almanach pour l’année 1689 : le calendrier proprement dit occupe le centre de la partie basse de la gravure, il est bordé à droite et à gauche par deux petites scènes encadrées d’instruments de musiques, phylactères et surmontées à gauche par la figure de l’Intrigue et à droite par la figure de la Satyre. Les instruments représentés sont : à gauche une lyre et une flûte à bec, à gauche une musette, une flûte de Pan et un hautbois. La scène principale de la gravure présente les personnages de la comédie italienne (Colombine, Mezzetin, Scaramouche...) dans un riche décor (nombreux lustres) en fronton armoiries à la fleur de lys

1689

Musette baroque à un seul chalumeau, conique, boîte à bourdons, ni soufflet ni tuyau d’insufflation visible

C.P. ed. réunion des Musées Nationaux

G.Dieudonné


PARIS : Musée du Louvre : tableau de Florentin Damoiselet et Claude Huillot en dépôt à la Mairie d'Aire sur l'Adour (cf. ref.) (inv. 3639)


PARIS : Musée du Louvre : carton de tapisserie de Pierre Monier en dépôt à la Mairie de Grenoble (cf. ref.) (inv. 6678)


PARIS : Musée du Louvre (s'agit-il bien de la "Foire à l'entrée d'un village" inv. 2687 signalée par N. Lallement et B. Devaux op. cit. ? Dans ce cas figure également sur le tableau une flûte à bec d'enfant, un tambourin sur cadre et un violon)

Tableau ( huile sur bois) de Jean-Louis Demarne (Bruxelles 1752 - Paris 1829) : "Fête de village"; musicien assis sur une charrette dans la partie gauche du tableau

 

2 bourdons verticaux implantés haut

P. Galassi, "Corot et l'Italie", ed. Gallimard 1996 (photo N.B.)


PARIS : Musée du Louvre (inv 6440)

Tableau ( huile sur bois) de Jean-Louis Demarne (Bruxelles 1752 - Paris 1829) : "Une foire à la porte d'une auberge""; : Le portail monumental de la cour de l'auberge, aux deux batants ouverts, occupe le centre du tableau (la scène est vue depuis l'intérieur de la cour.) Sur la droite présence de plusieurs personnages dans et devant l'embrasure de la porte d'un bâtiment et, près d'eux un cavalier et une vache. Sur la gauche nombreux personnages attablés sous un gros arbre. Le sonneur de cornemuse est debout (de profil) contre le tronc de celui-ci et domine les tablées. Deux personnages sont debout au centre du tableau; derrière eux, à l'extérieur de la cour, d'autres personnages s'affairent sur la route qui part en ligne droite ou en bordure de celle-ci. Au premier plan enfin, une roue de charrette est posée dans une sorte de petit enclos en pierre

 

1 bourdon vertical implanté haut

C.P. ancienne et cité par N. Lallement et B. Devaux op. cit.

J.C. Compagnon


PARIS : Musée du Louvre, 1er étage, salle 68, commode provenant du château de la Malmaison (OA 5344)

Porcelaine : deux petits médaillons identiques en porcelaine bleue à décor blanc.

Trophée d’instruments : cornemuse, luth, trompe et partition

Chalumeau unique

H. Rivière


PARIS : Musée du Louvre

Tapisserie de Beauvais (Manufacture créée en 1664)

"La danse à deux"

 

J.C. Compagnon


PARIS : Musée du Louvre

Tapisserie de Beauvais (écran) (Manufacture créée en 1664)

"La musique"

 

J.C. Compagnon


PARIS : Musée du Louvre

Tableau de Jean Baptiste Pater (1695-1736)

Début XVIIIème : "La danse" (d'autres tableaux de ce peintre portent le même titre)

 

J.C. Compagnon


PARIS : Musée du Louvre Tableau en dépôt à l'Assemblée Nationale

Tableau de Jean Baptiste Pater (Valenciennes 1695 - Paris 1756) : "L'escarpolette"

XVIIIème

 

Cité par N. Lallement et B. Devaux op. cit.

J.C. Compagnon


PARIS : Musée du Louvre Tableau en dépôt à l'Assemblée Nationale

Tableau de Jean Baptiste Pater (Valenciennes 1695 - Paris 1756) : "Réunion galante dans un parc"

XVIIIème

 

Cité par N. Lallement et B. Devaux op. cit.

J.C. Compagnon


PARIS : Musée du Louvre (Inv OA 8292 anc. coll Olivier)

Montre (or, laiton, émail, agate et brillants, hauteur : 35 mm) : le camée en agate représente une ronde de cinq personnages, animée par un cornemuseux assis sur un rocher, de profil, sur la droite de la scène. Deux chiens sont couchés au premier plan et une scène de chasse semble se dérouler à l'arrière plan

Premier quart XVIIème siècle, mouvement par Caspar Cameel à Strasbourg

1 bourdon d'épaule à raccord médian et pavillon, de longueur sensiblement similaire à celle du hautbois, ce dernier étant relativement long

Cat. expo "Trésors de l'horlogerie" Palais des papes, Avignon 1998

P. Sagnier


PARIS : Musée du Louvre - différente de la précédente ?

Montre représentant "Le Colin Maillard"

France époque Louis XV

 

J.C. Compagnon


PARIS : Musée du Louvre

Tabatière

 Est-ce la même que la suivante ?

 

J.C. Compagnon


PARIS : Musée du Louvre

Pièce d'orfèvrerie : tabatière à motif en couleur sur fond doré sur le couvercle : scène de danse avec joueur de cornemuse de profil, dans l'esprit flamand

XVIIIème siècle

1 bourdon d'épaule à pavillon, relativement court, hautbois apparemment conique.

"L'objet d'Art", n° spécial sur la galerie d'Appolon au musée du Louvre, 2005 (photo)

P. Boulanger


PARIS : Musée du Louvre En dépôt à l'Hôtel Matignon (inv. 3176)

Tableau (huile sur toile) de Pierre Jacques Cazes (Paris 1676 - id. 1750). Fait partie d'un ensemble de deux tableaux en pendants pour le petit cabinet du roi à Versailles

1732 : "Danse villageoise" cornemuse et tambourin sur cadre

1 bourdon d'épaule

Pochette du disque "Mozart, deux concertos pour violon" Erato (photo.)
Cité par N. Lallement et B. Devaux op. cit.


PARIS : Musée du Louvre en dépôt au Mobilier National

Tableau de Boucher (Paris 1703 - id.1770)

XVIIIème : "La Musette"

Musette dont on ne voit que le sac et une partie du hautbois

Nombreuse biblio dont C.P. ed. R. Hoesch à Milan
R. Leppert op. cit. (photo. N.B.)


PARIS : Musée du Louvre, cabinet Rotschild

Gravure : Défilé de chars à Paris à l'occasion du remariage du Dauphin avec Marie-Josephe de Saxe

1747 : "Le char de Bacchus" décoré à l'arrière d'instruments aratoires et de cornemuses

 

A.P. de Mirimonde op. cit. t2 p 135


PARIS : Musée du Louvre, dépt des peintures, grande galerie (inv.3200)

Tableau de Jean Baptiste Siméon Chardin (Paris 1699 - id.1769)

1765 : les attributs de la musique (dessus de porte réalisé pour le château de Choisy) : musette, flûte traversière, violon et son archet, trompette naturelle et trompe de chasse

Musette à soufflet, boîte à bourdons, chalumeaux à clefs en ivoire, housse rouge à franges dorées

Nombreuse bibliographie dont: "L'Oeil" 3/79 (photo.)
A.P. de Mirimonde op. cit. (photo. N.B.)
E. Vuillermoz: "Histoire de la Musique" (photo. en couverture)
G. Pernon "Dict. de la Musique" (photo.)
M. Faré, "La nature morte au XVIIIème"
J.C. Compagnon et S. Robson op. cit. (photo)
& quelques pochettes de disques vinyls ou laser...

Figura à l'exposition de 1979 au Grand Palais ainsi qu'une autre nature morte de ce même peintre (n°27, Instruments de musique et perroquet, Paris coll. privée) représentant une musette et un violon (photo. dans le catalogue)

Voir également le tableau de P. Rousseau conservé au Musée d'Orsay (cf. ref.) : "Chardin et ses modèles".

Copie par Mlle Geneviève Boetzel conservé à Apt (cf. ref.)


PARIS : Musée du Louvre : Tableau de Coypel mis en dépôt au Musée des Beaux-Arts de Nantes (cf. ref.) (inv. 3537)


PARIS : Musée du Louvre : Tableau de Coypel mis en dépôt au Musée National du Château à Compiègne (cf. ref.) (inv. 3567)


PARIS : Musée du Louvre : Tableau de Watteau mis en dépôt au Musée municipal de Coulomiers (cf. ref.) (inv. 8862)


PARIS : Musée du Louvre : Carton de tapisserie d'Alexandre Ubeleski en dépôt au Musée des Beaux Arts d'Arras (cf. ref.) (inv. 6666)


PARIS : Musée du Louvre (inv. 7267)

Tableau (huile sur toile) de Henri Horace Roland De Laporte (Paris 1724 - id.1793)

1763 : "Nature morte au vase de Lapis-lazuli" : Au centre du tableau est ouvert un livre de partitions aux feuilles usagées, adossé à un grand pot à couvercle, bleu (lapis-lazuli) à anses et décor rocaille dorés. A l'arrière plan une mapemonde se détache dans la pénombre tandis que la musette est posée au premier plan à gauche, les chalumeaux pendant de biais au devant du socle supportant tous ces élements.

Musette baroque à soufflet, boîte à bourdons, chalumeaux à clefs (ivoire), housse de velours rouge à franges dorées

Pochette du disque "Lieder de Mozart et Schubert" (Musidisc 30 RC 746)(photo.)
A.P. de Mirimonde op. cit. t.2 p.17
M. Faré, "La nature morte au XVIIIème"
Cité par N. Lallement et B. Devaux op. cit.


PARIS : Musée du Louvre (inv. 8260)

Tableau (huile sur toile) de Mme Vallayer-Coster (Paris 1744 - id.1818)

Vers 1770 "Les attributs de la musique" (nature morte avec trompe de chasse, flûte traversière, hautbois, quinton & luth)

Musette de cour à soufflet (?) : sac, boîte à bourdons et extrémité du grand chalumeau (ivoire) visibles

Cité par A.P. de Mirimonde op. cit. t.2 p.19
Larousse de la Musique t.1 p.379 (photo. N.B.))
M. Faré, "La nature morte au XVIIIème" p.219
J.C. Compagnon et S. Robson op.cit. (photo, du Musée de la musique à Paris, le tableau est-il en dépôt actuellement dans ce musée ?)
Cité par N. Lallement et B. Devaux op. cit.
Pochette du CD S.L. Weiss Sonatas for Lute vol.4 n°21.37 et 46 par R. Barto chez Naxos (photo. Localisation de l'oeuvre non précisée)

P. Delaval


PARIS : Musée du Louvre, département des objets d'art (OA 10665)

Tapisserie de haute lisse de la Manufacture des Gobelins (laine et soie, 3,2x5,05m). Histoire de Don-Quichotte aux armes de la famille d'Argenson, seconde tapisserie (cette série en comporte cinq) , "Le bal de Barcelone", trophée d'instruments de chaque côté du médaillon central : à droite : violon de face, violon de dos, archet et basson (?); à gauche : musette, violon de dos, archet et basson (?). Dans le médaillon central, le bal est animé par un orchestre composé d'un violon et d'un violoncelle (?), un guitariste est couché, de dos au premier plan.

Vers 1732-36 : commandé par Louis, Duc d'Orléans (1703-1752) pour l'offrir à Marc-Pierre de Voyer de Paulmy, comte d'Argenson. Les scènes centrales de cette suite de tapisseries ont été crées par Charles Coypel. Les modèles sont conservés au château de Compiègne (cf. ref.). L'alentours créé spécialement à la demande du Prince pour les cinq tapisseries de cette série fut vraisemblablement créé par Peyrotte. Fut tissé dans les ateliers de Jean Le Febvre (dont la signature apparaît deux fois sur cette tapisserie) et de Michel Audran.

Musette à fort chalumeau cylindrique et pavillon conique, boîte à bourdons et sac rouge

Ministère de la culture... Cat. expo. Grand Palais 1980-81 : "Cinq années d'enrichissement du Patrimoine national, 1975-1980, Donations, dations, acquisitions"


PARIS : Musée du Louvre, (TH1158, leg Mme A. Thiers)

Porcelaine tendre peinte et dorée : assiette aux instruments de musique du "service Attributs et groseilles" par Levé Denis (1731-?) de la Manufacture de Sèvres, service dont on peut voir un saladier portant également une musette au Château de Versailles (cf. ref.) : L'assiette à fond blanc est décorée de motifs végétaux et, sur le rebord, de trois trophées : l'un guerrier avec cor en laiton à pavillon en forme de tête animale, épée antique, carquois et lance, le second représentant le pouvoir avec couronne, faisceau de lances et trompette droite et le troisième trophée plus champêtre avec musette au sac bleu, sur lequel une flûte de Pan semble attachée par un ruban rose, tandis qu'un hautbois à pavillon amovible dépasse de part de d'autre du sac, l'anche en partie cachée par une partition. Quelques feuilles complètent le trophée.

Service livré à partir de 1763

Musette stylisée à deux petits tuyaux très légèrement divergents, l'un extérieurement cylindrique, à petit pavillon, doté de 3 trous de jeu, à peine plus long que le second, dans la partie basse s'évase puis se rétrécit avant un petit pavillon. Le decor de ce second tuyau évoque des clefs. Des franges roses cachent le haut de ces deux tuyaux. L'habit bleu du sac est décoré d'un galon jaune tout le long de la couture.

Photo visible sur le site de la Réunion des Musée Nationaux


PARIS : Musée du Louvre, (OA12148)

Tabatière par Jean Ducrollay (vers 1708-après 1776) en armature d'or et plaques de porcelaines de la Manufacture de Sèvres, avec sur l'une des faces une musette, un hautbois (?) et une partition qui semblent tous trois flotter dans un nuage. Le couvercle et le dessous représentent chacun deux angelots, les autres plaques du pourtour représentent : faisceau de lances et trompettes, épée-couronne et sceptre, carquois et torche (?)

Vers 1756-59

Musette stylisée : deux chalumeaux parallèles extérieurement légèrement coniques et s'évasant en pavillon chacun en dessous d'un tore noir. Sac rose à franges jaunes, le reste de l'instrument n'est pas visible. Le hautbois est diamètre bien plus fort que les chalumeau de la musette mais de même couleur brune.

Photo visible sur le site de la Réunion des Musée Nationaux


PARIS : Musée du Louvre, Salle Louis-Philippe, (dépôt du Musée National du château de Fontainebleau 1986 F 572-575 C)

Tapisserie du siège d’une causeuse en bois doré réalisée par Michel Victor Crochet et la Manufacture de Beauvais : trophée avec tambour à cymbalettes, instrument à cordes et musette

Fait partie d’un ensemble de sièges livré pour le salon d’audience du Duc de Nemours aux Tuileries en 1847 et complété par d’autres pièces pour le salon des tapisseries d’Eugénie en 1855 (La causeuse qui nous intéresse fait-elle partie de la première ou de la seconde livraison ?)

Deux longs chalumeaux, l’un à pavillon, l’autre de type petit chalumeau à clef de musette mais de longueur plus importante et placé à gauche. Représentation résultant apparemment d’une mauvaise observation de l’instrument : confusion entre le boîtier à boules et les chalumeaux. Sac rouge.


PARIS : Musée du Louvre, tapis d'après Ch. le Brun "Acis et Galatée", voir ci-dessous la description du tapis identique conservé au Mobilier National (cf. ref.)


PARIS : Musée du Louvre (en dépôt à la Légation de France à Budapest)

Tableau de Jean Honoré Fragonard (Grasse 1732 - Paris 1806) : "L'heure du berger"

 

 

Cité par N. Lallement et B. Devaux op. cit.

J.C. Compagnon


PARIS : Musée du Louvre, (acquis au salon de 1793)

Tableau (huile sur toile, 1,33 x 1,44m) de Joseph Bidauld (Carpentras 1758 - Montmorency 1846) : "Paysage d'Italie" : paysage dans le style de Le Lorrain avec ville au centre (grands bâtiments) et forte cascade à sa droite; petit troupeau de moutons mené sur un chemin par un berger cornemuseux au premier plan à gauche. Aux côtés du conremuseux se tient, de trois-quart dos, un jeune pâtre flûtiste (?) et un groupe formé d'un homme, de deux femmes et d'un âne lourdement chargé

1793

Sans bourdon d'épaule, grosse outre plus ou moins spérique, 2 hautbois ?

Michel Laclotte et Jean-Pierre Cazin, "Le Louvre - la peinture européenne" ed. Scala 1991 (photo.)


PARIS : Musée du Louvre (Inv 7663)

Tableau (huile sur toile) de Léopold Robert (Les Eplatures, près de la Chaux-de-Fonds (CH) 1794 - Venise 1835)

1830 à Rome (présenté au salon de 1831) : "L'arrivée des moissonneurs dans le Marais Pontin": à côté d'un char à l'arrêt auquel sont attelés deux forts boeufs noirs, un jeune homme joue de la zampogna en dansant. L'homme à côté de lui danse en levant sa faucille au dessus de sa tête. Plusieurs autres personnages des deux sexes, assis ou debout sont représentés de part et d'autre ainsi que sur le char. Tous les personnages portent des costumes italiens très typés.

Zampogna à quatre tuyaux (représentation très précise: lanière de cuir attachée au poignet et soutenant le tuyau le plus grave, anneaux de tissus (laine ?) rouges ornant les pavillons, lanière empêchant la chute de la coulisse du petit bourdon. on distingue même la tache de la réserve de cire sur l'avant de la souche.) Le zampognaro porte une série d'anneaux mobiles autour de son chapeau. Ces anneaux pourraient avoir une fonction musicale (par entrechoquement)

C.P. ancienne en couleurs
C. & J.L. Matte op. cit. (photo. N.B. de l'ensemble et couleur du détail)
C. Ritzenthaler, "L'école des beaux-arts, XIXème siècle, les pompiers" (photo.)
"Paysages et Paysans, L'art de la terre en Europe du moyen-âge au XXème siècle", cat. expo. B.N.F. 1994 sous la direction d'Emmanuel Le Roy Ladurie (photo.)

 

L'ouvrage "Léopold Robert" (catalogue raisonné) détaille les différentes étapes de l'élaboration de ce tableau et présente les photos de ces esquisses :

- 1829 : dessin au crayon annoté "A Monsieur Marcotte" (Paris coll. particulière), représentation inexacte d'une cornemuse (porte-vent et hautbois d'un seul tenant) située à gauche du tableau

- Esquisse (Musée de Neufchâtel), cornemuseux à droite, de dos. Représentation encore schématique (3 chalumeaux divergents)

- Esquisse (Musée d'Art et d'Histoire de Neufchâtel) a peu près identique au tableau définitif (cornemuse précise)

- 1831 (serait donc postérieure à l'œuvre définitive) dessin (gravure ?) (Genève, Musée d'Art et d'Histoire), similaire au tableau

Cet ouvrage recense, en outre, sept copies de cette œuvre.

 

Copie par J. Salles à Nîmes (cf. ref.), copies à Rennes (cf. ref.), Carcassonne (cf. ref.) et Charleville-Mézières (cf. ref.)

Ce tableau a été gravé par P. Mercuri en 1831, avec, en bas à droite, la mention "Léopold Robert Rome 1830"

Ivoire sculpté sur ce modèle à Commercy (cf. ref.)

 

Il existe un tableau du même peintre (conservé au musée des Beaux-arts de Vevey, Suisse) représentant "Les pifferari devant la Madone", c'est-à-dire un couple zampogna et piffero jouant devant une fresque représentant la Vierge à un coin de rue. La Zampogne est strictement identique à celle du tableau du Louvre. Ce tableau a été gravé par A. Duvivier.

P. Sagnier


PARIS : Musée du Louvre : 1er étage, salle 60 (couloir) : cadre de miroir (sans miroir, environ 40x50 cm) en tilleul sculpté (inv. OA 6511, legs Comte Isaac de Camondo 1911)

Sc/bois de A. Solaro Schüss (signé au verso) : trophée surmontant la glace : feuillage de chêne, couronne de vigne avec raisins, vase renversé, tambourin a cymbalettes et grelots, carquois et musette

Fin XVIIIème

Musette stylisée à trois tuyaux similaires fins, cylindriques s’évasant en pavillon. Deux d’entre eux partent d’une sorte de souche commune, l’un des deux est munis de sept trous de jeu visibles

Fr. Schneider


PARIS : Musée du Louvre : Département des arts graphiques (RF 5113)

Miniature sur ivoire (diamètre 0,077) : "Bergère tenant une musette" : femme de la noblesse assise appuyée sur son coude gauche. Dans le creux de celui-ci est logé une musette dont les chalumeaux passent sur son avant bras. Décor de feuillages flous à l'arrière plan.

XIXème siècle (dans un style antérieur, y compris par le costume)

Musette baroqueà double chalumeau et boîte à bourdons

Base de l'Agence Photographique de la Réunion des Musées nationaux : http://www.photo.rmn.fr (fiche avec photo)


, Menu général, Sommaire alphabétique, Départements, Personnages, Thèmes, Menu Paris, Louvre oeuvres mobilières (1/2), Cabinet des dessins