Paris : musées et bibliothèques (2/2 : M-Z)


Rappel : le nom figurant en rouge sous certaines références renvoit à la première personne m'ayant signalé cette référence et non à l'auteur de la description de celle-ci
PARIS : Musée de la Marine

Toile de coton imprimée avec la planche de cuivre conservée au musée Lambinet à VERSAILLES (voir description à cette référence)

Cité dans le catalogue "Toiles de Nantes"

J. Tucoo-Chala


PARIS : Musée Marmottan (Inv. M6187)

Enluminure : fragment d'un livre d'heure : Annonce aux bergers

Vers 1480-1490 Ecole de Jean Bourdichon (Tours)

 

M. Vanden Bemden Casier


PARIS : Musée Marmottan

Tableau de l'école lombarde

adoration des bergers

Fr. Schneider


PARIS : Hôtel Matignon : tableau de P.J. Cazes en dépôt du Musée du Louvre (voir à cette référence)
PARIS : Bibliothèque Mazarine : "Générale description du Pays et du duché du Bourbonnais" (Ms 3243 p.110)

Les bains du Bourbonnais

 

Musicien avec cornemuse à deux bourdons mais difficilement discernable : à vérifier

Ministère de la Culture, "Patrimoine des bibliothèques de France", vol. Ile de France" (photo)

J.C. Compagnon


PARIS : Bibliothèque Mazarine : Missel à l'usage de Poitiers (ms 420 f.251)

Manuscrit enluminé : décor de marge

XVème

 

C. Péligry


PARIS : Bibliothèque Mazarine : Heures à l'usage de Rome (ms 479 f.43v)

Manuscrit enluminé : nativité. La crèche est un édifice formé de poutres très rectilignes et représentée en une perspective symétrique. La sainte famille est au premier plan, respectant la symétrie, l'enfant Jésus couché à même le sol. La colombe du St-Esprit descent verticalement sur lui. A l'arrière plan, derrière le mur incomplet de la crèche on voit trois bergers dont celui de droite tient une cornemuse

Vers 1470-1480

1 bourdon d'épaule d'un seul tenant, de forme externe conique, sac blanc, extrémité supérieure du hautbois seule visible, petit porte-vent

Base de données Liber Floridus du Ministère de l'éducation nationale et de ses partenaires : les bibliothèques détentrices des fonds, le CNRS-IRHT (Institut de Recherche et d'Histoire des Textes), le CINES (Centre Informatique National de l'Enseignement Supérieur).: http://liberfloridus.cines.fr

G. Dieudonné


PARIS : Bibliothèque Mazarine : Heures à l'usage de Rome (ms 502 f68v)

Manuscrit enluminé : annonce aux bergers (tampons de la bibliothèque empiétant sur l'image centrale) : l'ange annonciateur est représenté en robe rose, presque transparent. Deux bergers au premier plan écoutent sa parole, ainsi qu'un troisième dans le lointain. Le berger de droite est à genoux, presque de dos. Il tient sa main droite au dessus des yeux, tandis que sa main gauche tient sa houlette. Le berger de gauche, assis presque de face, tient encore ses deux mains sur les hautbois de sa cornemuse et lève à peine la tête, d'un air souriant.

Quatrième quart XVème

Sans bourdon, deux tuyaux, coniques, contigus, l'un très légèrement plus court que l'autre. la position des mains laisse penser que l'un serait un bourdon et le second le hautbois. La souche de ces deux tuyaux n'est pas discernable (pas de boîtier) Sac piriforme blanc.

Base de données Liber Floridus du Ministère de l'éducation nationale et de ses partenaires : les bibliothèques détentrices des fonds, le CNRS-IRHT (Institut de Recherche et d'Histoire des Textes), le CINES (Centre Informatique National de l'Enseignement Supérieur).: http://liberfloridus.cines.fr

G. Dieudonné


PARIS : Bibliothèque Mazarine : Livre de prières - Office de la Vierge (ms 520 f.14r)

Manuscrit enluminé : annonce aux bergers dans la lettrine historiée D de "Deus", en milieu de page. Deux bergers à la tête légèrement disproportionnée, écoutent la parole de l'ange au phylactère. Celui le plus à gauche est à genou, celui du centre, assis de face, tient sa cornemuse mais tourne le regard vers l'ange. Décor stylisé et fond à quadrillages

Fin XIVème -début XVème

Un bourdon d'épaule cylindrique à pavillon, décoré de plusieurs traits transversaux, hautbois apparemment conique, petit porte-vent, sac bleuté.

Base de données Liber Floridus du Ministère de l'éducation nationale et de ses partenaires : les bibliothèques détentrices des fonds, le CNRS-IRHT (Institut de Recherche et d'Histoire des Textes), le CINES (Centre Informatique National de l'Enseignement Supérieur).: http://liberfloridus.cines.fr

G. Dieudonné


PARIS : Bibliothèque Mazarine : Heures à l'usage de Rouen (ms Faralicq 03 f.43r)

Manuscrit enluminé : Annonce aux bergers : enluminure pleine page en deux registres inégaux et trois lignes de texte placées en partie haute du registre inférieur. Dans le registre supérieur, trois bergers écoutent la parole de l'ange, deux sont debout, appuyés sur leur houlette, le troisième, assis jambes quasiment tendues, tient sa cornemuse de la main droite, portant la gauche à hauteur de son visage pour mieux discerner l'ange dans le ciel. Dans le registre inférieur, un berger debout fait le même geste avec sa main, devant un paysage du même type que celui du registre supérieur.

Vers 1490 ?

Un bourdon d'épaule cylindrique relativement court, doté d'un petit pavillon, chalumeau également cylindrique, sans pavillon, porte-vent. Tuyaux et sac brun foncés.

Base de données Liber Floridus du Ministère de l'éducation nationale et de ses partenaires : les bibliothèques détentrices des fonds, le CNRS-IRHT (Institut de Recherche et d'Histoire des Textes), le CINES (Centre Informatique National de l'Enseignement Supérieur).: http://liberfloridus.cines.fr

G. Dieudonné


PARIS : Bibliothèque Mazarine : Heures à l'usage de Noyon (ms Faralicq 06 f.50)

Manuscrit enluminé : Annonce aux bergers sur un fond bleu outremer garni de larges étoiles et dans un décor vert très stylisé, deux bergers écoutent la parole de l'ange (en buste au dessus de son phylactère). Celui de gauche, vêtu dans les tons rouges, est assis, jambes croisées et tient sa main gauche en l'air, celui de droite vêtu de bleu, tient sa cornemuse de la main gauche et sa main droite en l'air

Quatrième quart XIVème ou second quart XVème ?

Sans bourdon, fin hautbois, plutôt cylindrique à large pavillon, sac blanc dont le col de cygne se termine par la souche du hautbois en forme de petite tête animale

Base de données Liber Floridus du Ministère de l'éducation nationale et de ses partenaires : les bibliothèques détentrices des fonds, le CNRS-IRHT (Institut de Recherche et d'Histoire des Textes), le CINES (Centre Informatique National de l'Enseignement Supérieur).: http://liberfloridus.cines.fr

G. Dieudonné


PARIS : Bibliothèque Mazarine : (incunables 593 D)

Gravure sur bois de " La grande danse macabre … " par l'imprimeur Guyot Marchant à Paris : l'une des gravure présente quatre squelettes musiciens dont l'un avec une cornemuse

15 octobre1490

 

Cat. expo " Moyen-âge entre ordre et désordre " Paris, Cité de la musique 2004

Voir autre exemplaire au Musée du Petit Palais à Paris (cf. ref.) et autres éditions postérieures et bois gravé à Troyes (cf. ref.)


PARIS : Mobilier national


PARIS : Monnaie de Paris

Médaille de Jean Lagrange : "Couronne musicale" : couronne de feuillages avec instruments :musette, tambour de basque, violon, harpe, lyre, clarinette, grosse caisse et chapeau chinois, cuivres, flûte de Pan et aulos

Seconde moitié XXème

1 chalumeau, petite boîte à bourdons, soufflet représenté au dessus du sac

Cat. de la Monnaie de Paris sur le thème de la musique.


PARIS : Musée des Monuments Français (Palais de Chaillot)

Copie de la gargouille de St-Lô (voir à cette référence)


PARIS : Musée des Monuments Français (Palais de Chaillot)

Copie du bas-relief de l'église St-Nicolas de Troyes (voir à cette référence)


PARIS : Musée des Monuments Français (Palais de Chaillot)

Reproduction de la fresque de Gargilesse (voir à cette référence)

Référence donnée sous réserves


PARIS : Musée des Monuments Français (Palais de Chaillot)

Copie de la fresque de St-Amant-de-Boixe (voir à cette référence)

F. Schneider


PARIS : Musée des Monuments Français (Palais de Chaillot)

Copie de la fresque de La Clayette (voir à cette référence)

F. Schneider


PARIS : Centre de recherche sur les monuments historiques : relevé à l'aquarelle de l'annonce aux bergers de l'église de Cormoyeux

1957 par Melle Baillon de Wailly

Sac piriforme sans col de cygne. Un tuyau probablement mélodique conique s'évasant assez largement en pavillon et, partant de la même souche ( ?) sur le sac, un second tuyau quasi cylindrique, sans pavillon, légèrement plus court. Un petit porte-vent est également visible.

Archives photographiques sites et monuments du Ministère de la Culture http://www.mediatheque-patrimoine.culture.gouv.fr/fr/archives_photo/index.html (photo NB de 1957 et photo couleur du relevé à l'aquarelle de la même époque)


PARIS : Musée National du Moyen-Age (anciennement Musée des Thermes de Cluny)


PARIS : Musée de la musique (E.963.5.2)

Estampe colorée de ou d'après C.W.E. Dietrich (ou Dietricy), peintre de la cour électorale de Saxe : enfant joueur de cornemuse, coiffé d'un chapeau à plume, en buste, adossé à ce qui semble être l'encadrement d'une porte. Un arbre est visible à l'extérieur, en haut à droite de la composition. D'autre gravures présentent le même personnage (exactement identique) jouant à côté d'un vieux violoneux en guenilles, observés par une fillette et un homme à la pipe, tandis qu'à l'arrière plan à droite un homme et une femme discutent à la porte d'une auberge

 

2 bourdons d'épaule montés sur une souche commune : l'un est légèrement plus long que l'autre, mais les deux sont plus courts que le hautbois. Le plus long, de diamètre également supérieur, se termine en pavillon évasé tandis que le second, demeure fin et cylindrique jusqu'à son extrémité. Hautbois conique, assez long et se terminant en pavillon. Les mains du musicien sont posées très haut sur le hautbois (le doigt le plus bas est encore sur la moitié supérieure du tuyau). Porte-vent en deux parties successives (l'une claire, en bouche, et l'autre sombre). Cette cornemuse présente un certain nombre de similitudes avec celles peintes par A. Bloemaert et conservée à Salzburg ( reproduite sur une gravure de Jan II Van de Velde conservée au Rijksmuseum d'Amsterdam (OB 15249)) mais le hautbois est beaucoup plus long ici. Une gravure du Musée des Instruments de musique de Bruxelles présente également un instrument de ce type mais de manière plus simplifiée

Fiche et petite photo sur http://mediatheque.cite-musique.fr


PARIS : Musée de la musique (E.1069)

Gravure d'après C.W.E. Dietrich (ou Dietricy), semblable à la précédente (E.963.5.2) : enfant joueur de cornemuse en buste, le décor est ici réduit à quelques arbres dont on ne voit guère que les feuillages, le portrait est, ainsi en extérieur.

 

Voir description précédente.

Fiche et petite photo sur http://mediatheque.cite-musique.fr


PARIS : Musée de la Musique (Cité de la Musique) (dépôt du Musée du Louvre anciennement en dépôt au Château de Versailles)

Tableau de Pierre Nicolas Huilliot (1674-1751) : "Nature morte à la mappemonde et aux instruments de musique"

Début XVIIIème : bouquet entouré, à gauche, des attributs de la science, à droite, d'une musette et d'une flûte traversière

Musette détaillée avec petit chalumeau à clef, boîte à bourdon. Soufflet non représenté mais tuyau raccord visible

A.P. de Mirimonde op. cit. t.2 p.13
M. Faré, "La nature morte au XVIIIème" fig.20
Beaux-Arts Magazine 1997 : "Musée de la Musique" (photo.)

J.C. Compagnon


PARIS : Musée de la Musique (Cité de la Musique) (acquis en 1861 E.1 )

Peinture sur bois sur la pointe d'un clavecin à deux claviers, ravalé de Joannes Ruckers : copie du joueur de cornemuse de David Téniers le jeune conservé au Musée du Louvre (cf. ref.). Scène intérieure du couvercle : Appolon et Marsyas

XVIIIème pour ce décor, le clavecin étant de 1612

2 bourdons verticaux implantés haut

Cité in "Guide du Musée de la musique" ed. Réunion des musées nationaux 1997 p.88


PARIS : Musée de la Musique (Cité de la Musique) ) : Flûte colonne de Hans Rauch Von Schratt (E. 127 acquis en 1861)

Bas-relief en laiton : plaque ajourée autour de la jonction du bocal et de la flûte : putti à gauche du bocal

Allemagne XVIème siècle

1 hautbois dans le prolongement du porte-vent (est-ce bien une cornemuse ou simplement un hautbois ? il semble y avoir un sac sous le bras du putti.)


PARIS : Musée de la musique (E.986.1.37)

Eau forte : "Beggar's Opera" par William Blake (1757-1827) d'après William Hoggarth (1697-1764) (34 x 39,5 cm) : quelques musiciens jouent en bas d'une scène sur laquelle 6 personnages donnent la comédie. A l'arrière plan à gauche on distingue le public dans des loges. Des spectateurs sont également présents au premier plan

1790 à Londres

Fiche et petite photo sur http://mediatheque.cite-musique.fr


PARIS : Musée de la musique (E.1097)

Médaille (bas-relief en métal bicolore) du festival de Thionville : trophée d'instruments sous une étoile scintillante et autour d'une partition ouverte et d'une torche: violoncelle, tuba, harpe, violon, archet, hautbois (?), flûte traversière, hautbois (?), musette et cor.

1864

2 chalumeau coniques divergents, sensiblement de même longueur

Fiche et petite photo sur http://servsim.cite-musique.fr

Cat. expo. "A quatre temps - La musique en Moselle des origines à nos jours" Archives départementales de la Moselle 2002 (photo p.400)


Bibliothèque Nationale de France

Manuscrits français

Manuscrits latins

Nouvelles acquisitions françaises

Nouvelles acquisitions latines

Estampes

Références diverses

Références non connues


PARIS : Institut Néerlandais (121 rue de Lille) (collection Fritz Lugt)

Dessin d'Adriaen van Ostade (1621-1649) :" Intérieur avec un homme et un enfant devant une cheminée" (181x192 mm)

1643 : Dans un intérieur rustique et peu entretenu, un homme est assis sur une chaise, un tisonnier à la main et tend un pied vers le feu de la cheminée. Un enfant est assis, vu de dos, au coin de cette cheminée. Divers objet sont posés ou renversés à terre (corbeille, cruche etc.), Une cornemuse est pendue au mur du fond, à côté d'une fenêtre à moitié fermée.

Cornemuse relativement schématisée : poche allongée et fort hautbois conique.

"Rembrandt et ses contemporains, dessins hollandais du dix-septième siècle. Collection Fritz Lugt, Institut Néerlandais" Paris New-York 1977/78 (photo. N.B.)

F. Schneider


PARIS : Institut Néerlandais (121 rue de Lille) (inv. 1.469, don. Custodia, coll. F. Lugt)

Dessin de Jacob Jordaens (1593-1678)

XVIIème

 

Fr. Schneider d'après V. Henning


PARIS : Institut Néerlandais (Fondation Custodia, coll. F. Lugt)

Tableau de Pieter Stevens : "Fête pour la consécration d’une église" : scène de kermesse flamande. Trois musiciens sont présents au premier plan à droite : l’un porte une vielle à roue, le second un viole et le troisième (qui semble être un enfant) porte un petit tambour et une cornemuse accrochée dans son dos

 

T. Dacosta Kaufman, "L’école de Prague", ed. Flammarion

 


PARIS : Institut Néerlandais (Fondation Custodia, coll. F. Lugt)

Gravure d’après Jan Van de Velde II de la série des saisons : le printemps. Scène de village avec, au second plan, à droite d’une maison dotée d’un pigeonnier, un couple dansant entre un demi cercle de spectateurs et le cornemuseux, légèrement juché en hauteur et encadré également de quelques spectateurs. Au premier plan à gauche figure un groupe de personnages, hommes et femmes, assis à terre ou sur des seaux de bois renversés et un homme debout buvant à une cruche.

1617 : légendée "Ian vanden velde fecit, Hh excudit 1617 Cum privill."

Cornemuse à deux bourdons d’épaule de longueurs légèrement différentes

J. de Groot


PARIS : Institut Néerlandais (Fondation Custodia, coll. F. Lugt)

Gravure d’après Jan Van de Velde II de la série des saisons (la série complète est conservée à l’Institut Néerlandais) avec signes zodiacaux dans le ciel (différente de la précédente) : l’été : un moulin à vent occupe le centre de la scène, un second est visible dans le lointain. Au premier plan à droite, le long de la route menant au moulin, une femme trait une vache, une autre femme debout lui porte un seau de bois, un homme assis écoute le cornemuseux assis à ses côtés. Au premier plan à gauche une femme accompagnée d’un enfant porte une cruche sur la tête, au centre, un homme assis sur le bord de la route surveille trois chiens.

1617 :datée sur la gravure du printemps et signée sur celle-ci : "I.V. Velde fecit" et "CIVisscher Excudebat"

Cornemuse sans bourdon (?)

J. de Groot


PARIS : Institut Néerlandais (Fondation Custodia, coll. Frits. Lugt)

Dessin préparatoire de Van Dick au portrait de François Langlois (voir copies de ce tableaux à Chartres (cf. ref.), Aurillac (cf. ref.), Bayeux (cf. ref.) et estampe à la BNF (cf. ref.)

Vers 1630

Musette baroque non détaillée mais avec soufflet rond, boîte à bourdons et chalumeau unique relativement grand.

J.C. Compagnon et S. Robson op.cit. (photo.)


PARIS : Bibliothèque de l'Opéra (ou B.N.F.?)

Gravure coloriée : "Il Triomfo del Carneval" : cortège de carnaval orgiaque, mené par une cornemuse. Un tambour fait également partie du groupe.

signée "In venecia appresso, Ludovico Siletti"

1 bourdon d'épaule fin, très légèrement évasé. Absence de liaison entre le hautbois et le sac. La silhouette générale de l'instrument est pourtant relativement réaliste.

"La documentation par l'image" n°1, août-sept. 84 (photo. N.B.)

Autre exemplaire de cette même gravure à Rome, Musée NATP n°7d.n°01964. photo. de cette dernière in Paolo Toschi" L’imagerie populaire italienne" ed. des Deux Mondes


PARIS : Bibliothèque de l'Opéra

Lithographie signée F.L.H. et réutilisant des personnages de Lalaisse

Milieu XIXème

Sans bourdon, long chalumeau

"Musique bretonne" ed. Chasse-Marée op. cit. (photo. N.B. p.126)
Autre exemplaire (coll. particulière) reproduit sur la pochette du disque "Bombardes et binious de Bretagne" vol.3 ed. Arion (photo.)

C. Roussel


PARIS : Bibliothèque de l'Opéra

Gravure de Claudine Stella d'après un tableau de Jacques Stella conservé à Nantes (Cf. ref.),(mentions "J. Stella p." et "C. Stella sculpt.")

XVIIème siècle : dans un cadre de verdure au fond duquel un imposant monument antique se dresse sur un promontoire, un joueur de cornemuse et un joueur de hautbois sont assis au pied d'un arbre, à gauche de la composition. devant eux est posé un panier qui doit contenir une collation. Il font vivement danser une chaîne ouverte de six personnages se tenant par les mains

1 bourdon d'épaule à peine visible entre l'épaule du musicien et l'arbre, hautbois à fontanelle, de longueur moyenne (deux tiers du hautbois du second musicien)

"Musique bretonne" ed. Chasse-Marée op. cit. photo. p.81

Un autre exemplaire de cette gravure est conservé à la B.N.F. à Paris (cf. ref.) et un troisième à Lyon (cf. ref.)

C. Roussel


PARIS : Bibliothèque de l'Opéra

Dessin de Ducrest de Villeneuve : "La danse de l'aire neuve"

Fin XIXème en pays Bigouden : un cortège de couples dansent au son du biniou et de la bombarde installés sur le toit de chaume de l'un des bâtiments de la ferme (une planche leur sert de siège et deux petites de repose-pied). Un homme monte à l'échelle leur porter à boire

Biniou koz

"Musique bretonne" ed. Chasse-Marée op. cit. (photo. N.B. p.235)

C. Roussel


PARIS : Bibliothèque de l'Opéra

Aquarelle d'Yves Le Voyer (frère de Dorig) : chaîne de six danseurs bretons et couple biniou bombarde debout, surmontant la représentation schématique d'un pas de danse (Jibidi) et la partition correspondante

1936 pour le cercle Korollerien Breiz Izel

Biniou koz

"Musique bretonne" ed. Chasse-Marée op. cit. (photo. N.B. p.395)

C. Roussel


PARIS : Musée d'Orsay

Tableau d'Ernest Hébert (1817-1908)

XIXème : "La Mal'aria", une zampogna italienne est posée tout à l'avant de la barque. Elle appartient vraisemblablement au personnage assis à la gauche de la femme à l'enfant et dont le costume correspond à celui habituellement porté par les pifferos des tableaux et gravures de cette époque.

Zampogna dont on aperçoit trois tuyaux

C.P. situant le tableau au Musée Hébert, ed. des Musées nationaux

"Le Musée d'Orsay", ed. réunion des Musées de France (photo.)

Ce tableau a fait l'objet de nombreuses copies (de la main du peintre lui-même ou d'autres artistes) voir en particulier à Orléans, Grenoble et Chantilly.

Ce tableau, propriété du Musée du Louvre, a été précédemment exposé au Musée E. Hébert à Paris

Il existe une lithographie de Pirodon d'après Hébert titrée "La Madone des bois", représentant un couple de pifferari (piffero et zampogna) jouant devant un oratoire à la vierge accroché au tronc d'un arbre, dans une forêt.


PARIS : Musée d'Orsay (RF. 1983-97)

Tableau de Philippe Rousseau (Paris 1816-Acquigny 1887)

1867 (salon de 1867) : "Chardin et ses modèles. Nature morte composée essentiellement de fruits et de récipients (cuivres, faïences) posés sur une table et entourant l'autoportrait de Chardin. Sortant du tiroir de la table, les deux chalumeaux d'une musette et le dôme d'une boîte à bourdons font référence aux "attributs de la musique" de Chardin conservés au Louvre (cf. ref.)

Petit chalumeau à clef, grand chalumeau muni de deux clefs à l'arrière. L'instrument est en bois sombre bagué de blanc, la poche est sombre.

Philippe Rousseau a peint une nature morte représentant une musette complète posée sur une partition. Ce tableau a été exposé au salon de 1877 et gravé par L. Gaucherel avec mention "appartient à M. Saucède" (renseignement T. Boisvert)


PARIS : Musée d'Orsay (anciennement au Musée du Luxembourg) (voir fiche photo)

Biscuit d'Antonin Injalbert (Jean-Antoine, Béziers 1845 - Paris 1933) auteur également d'une sculpture très proche, avec zampogna également à Béziers (et voir également au musée de cette ville une épreuve en terre cuite du présent biscuit ainsi que divers dessins et gravures en lien)

XIXème "Faunesse au biniou"

 Type zampogna mais, apparemment, un seul tuyau est présenté comme tuyau mélodique, c'est à dire doté de trou, les deux autres semblant être des bourdons. Il pourrait y avoir un quatrième tuyau plus petit à l'arrière

C.P. ancienne

J.C. Compagnon


PARIS : Musée du Papier peint

Plusieurs papiers originaux soit avec musettes, soit représentant des scènes champêtres à la flamande

T. Boisvert


PARIS : Musée du Petit Palais


PARIS : Centre Georges Pompidou, Musée national d'art moderne (Beaubourg)

Tableau (huile sur toile) d'André Beauchan (1875-1958) : La fête de la Libération : scène de village alsacien avec cirque au fond et couple de musicien sur des tonneaux à droite

1945

Cornemuse réduite à sa plus simple expression : sac sphérique, un petit porte-vent faisant penser à une embouchure de trompette et petit tuyau mélodique conique


PARIS : Collection Fondation Jérôme Seydoux-Pathé, 73 avenue des Gobelins à compter de fin 2013 (AFF-P-00001375)

Crayon et gouache : maquette d'Alexandre Trauner pour le décor du boulevard du Crime (film de Marcel Carné "Les enfants du Paradis) : vue d'un boulevard relativement vide avec, en bas à gauche de la composition, joueur de cornemuse debout, penché en avant, coiffé d'un haut de forme, le col de sa chemise remonté lui masquant le bas du visage, vêtu d'une veste bleue et d'un pantalon brun trois-quart découvrant des chanssettes à rayures blanches et rouges. Un petit chien à ses pieds tient une sébille dans la gueule.

1945

Cornemuse dotée d'un petit bourdon d'épaule conique d'un seul tenant et sans moulures et d'un tuyau mélodique de mêmes taille et forme. Sac verdâtre de forme quelconque.

http://cadic.fondation-jeromeseydoux-pathe.com

Cat expo "Les enfants du Paradis" cinémathèque française 2012

A. Unterberger


PARIS : Bibliothèque de la Ville: Pontifical de Juvinal des Ursins, évêque de Poitiers (f.24v)

Enluminure : Annonce aux bergers dans la lettrine D

Peint entre 1451 et 1457 pour Jacques Jouvenel des Ursins, copie du XIXème d’après l’original anciennement conservé à la Bibliothèque de la Ville et brûlé en 1871. Cette copie a été réalisée pour le "Grand volume sur Paris" de Leroux de Lincy publié en 1867 p.585

Sans bourdon

M. Clouzot


, Menu général, Sommaire alphabétique, Départements, Menu Paris, Musées et Bibliothèques (1/2)