Références situées dans les communes dont le nom commence par G


GAMBSHEIM (Haut-Rhin) : 38 rue de la Mairie, petite poutre de contrefort soutenant l'avancée du pignon (à droite pour l'observateur)

Sc/bois de J. Jacob Lipp charpentier (sculpture assez frustre)

1718 : personnage à petites moustaches, en pied

Sans bourdon

G. Pequignot d’après G. Brun


GARGILESSE (Indre) (voir fiche photo) : Eglise, crypte

Fresque : ange

XIIIème

1 bourdon d'épaule à trois raccords, extrémité non visible, fort hautbois conique

G. Guillaume, " A la recherche du cornemuseux masqué, essai de chasse au trésor iconographique et musicale " in revue " La Bouinotte " n°37, Automne 1991 (dessin))

Serait reproduite au Musée des Monuments à Paris

G. Guillaume


GARNILLIS : voir à BRIEC


GEFOSSE-FONTENAY (Calvados) (voir fiche photo) : ferme fortifiée du manoir de l’Hermerel, chapelle

Sc/pierre : cul de lampe, personnage en buste jouant d’une cornemuse tenue sous le bras gauche. Sur le cul de lampe en vis-à-vis, autre personnage tenant un blason

XVème

Un bourdon d’épaule à raccord médian et petit pavillon, chalumeau conique de longueur moyenne

Le site de cette chambre d'hôtes : http://www.manoir-hermerel.com/

E. Muller


GIEN (Loiret) (voir fiche photo) : Château, (actuellement Musée de la chasse), encorbellement extérieur sur la gauche au dessus de l'entrée

Sc/pierre

XVème ou début XVIème

1 bourdon d'épaule, hautbois brisé

J.C. Compagnon & J.C. Maillard


GISORS (Eure) (voir fiche photo) : Eglise Saint Gervais et Saint Protais, chapelle de l'Assomption

Sc/ : grand bas-relief polychrome et doré avec, à sa base, une "frise" de 12 anges musiciens.

1511 par le rouennais Pierre des Aubeaux

Sans hautbois : les mains de l'ange sont posées sur le sac piriforme. Le bourdon d'épaule, à pavillon, a, par contre été (récemment ou bien cela reprend-il le motif plus ancien ?) représenté avec trois trous de jeu. Porte-vent en bouche

Photo sur http://www.flickr.com/photos/ana_sudani/760319791/

C. Brassy


GISORS (Eure) (voir fiche photo) : Eglise Saint Gervais et Saint Protais,à l'intérieur à demi-masquée par une porte d'entrée.

Sc/ petite cornemuse fantaisiste ange accroupi tenant une cornemuse qui a perdu son tuyau mélodique mais les doigts du musicien sont tout de même figurés.

XVIe siècle (mais me paraît plus récente, ou bien restaurée, notamment au niveau des mains)

 1 bourdon d'épaule court et conique (large pavillon), doté de quelques trous de jeu tout à fait inutiles... Pas de tuyau mélodique (représentation détériorée), le sac est réduit à une sphère tronquée sur l'avant et tenue contre la poitrine de l'ange.. Petit porte-vent en bouche

C. Brassy


GOUEZEC (Finistère) (voir fiche photos) : Chapelle Notre-Dame de Tréguron, sablière

Sc/bois : animal cornemuseux, difficilement identifiable compte-tenu du caractère très frustre de la représentation : renard, chien ? Le second animal de cette sablière au décor très peu chargé, ressemble à une chèvre.

Fin XVIème début XVIIème

1 bourdon d'épaule extérieurement légètement conique, d'un seul tenant, sans pavillon ni moulure. Tuyau mélodique assez court et de diamètre fort, de longueur environ moitié du bourdon, extérieurement légèrement conique, sans pavillon. Petit porte vent tenu en bouche. Sac à col de cygne, pas de souche identifiable.

Cité par S. Duhem, "Les sablières sculptées en Bretagne", 1997 op. cit. p.247 note 149


GOULVEN (Finistère) : Eglise, partie ancienne, cordelet

Sc/pierre

1505

Référence douteuse : Sujet d’observation difficile (accès et présence de lichen), est-ce bien une cornemuse ?

Guy Jaouen


GOULVEN (Finistère) (voir fiche photos) : Eglise St-Goulven, bas relief monté dans un autel latéral

Sc/bois polychrome (polychromie restaurée) : annonce aux bergers (à Joachim ?)

début XVIème

1 bourdon d'épaule (brisé ?)

Carte double ed. Le Grand à Brest (gros plan du cornemuseux)
Y. Defrance, "Musiques traditionnelles de Bretagne 1, Sonnioux et Sonerien", ed. Skol Vreizh n°35 mars 96 (photo.).
Cat. expo. Dastum "Instruments du diable, musique des anges" 1999 op. cit. (photo)

J.C. Compagnon


GRÂCES (Côtes-d'Armor) : Eglise Notre-Dame de Grâces, ancienne chapelle du couvent des cordeliers, sablière dans la nef, du côté opposé au cimetière

Sc/bois : cornemuseux en buste à l’extrémité d’une section de sablière, à sa gauche un buveur puis un fou reconnaissable à son bonnet et à sa marotte

Début XVIème

1 bourdon d’épaule à moulure presque médiane et pavillon mouluré, chalumeau conique

Cité par Edmond Rebillé dans le n°89 de la revue "Musique bretonne"
S. Duhem, op.cit. (dessin p.357 et photo.N.B. p. 228)
Cat. expo. Dastum, "Instruments du diable, musique des anges" op. cit. (photo.)


GRANDCHAMP (Morbihan) : chapelle Notre-Dame de Burgo, sablière, mur est, immédiatement à gauche en entrant par le portail principal

Sc/bois : renard marchant de profil

1538

Référence d’identification difficile, les sablières étant noircies et portant des traces d'anciennes peintures : s'il s'agit bien d'une cornemuse: bourdon d'épaule conique, chalumeau de taille moyenne, sac très allongé

Cité par S. Duhem op. cit.


GRANDCHAMP (Morbihan) : chapelle Notre-Dame de Burgo, portail latéral, base gauche de la voussure

Sc/pierre joueur de cornemuse ; un joueur de hautbois d’identification plus aisée est situé au dessus.

1372 (?)

Référence douteuse, d’identification difficile ; la présence d’un cornemuseux au même emplacement sur la chapelle voisine St-Colomban de Plumergat plaiderait pour que ce soit un cornemuseux.


GRANVILLE (Manche) (voir fiche photo) : Office du tourisme

Peinture murale : instruments de musique (contrebasse, clavier, cornemuse, cuivres)

Fin XXème

Cornemuse schématique rappelant un bagpipe écossais si l'on considère que l'un des quatre bourdons devrait être, en réalité, le porte-vent

F. Lenormand d'après S. Guillotin


GRASSE (Alpes-Maritimes) : Musée d'art et d'histoire de Provence (MF 941)

Gravure aquarellée de Charles Melchior Descourtis (Paris 1753-1820) d'après Nicolas Antoine Taunay (Paris 1755- id.1830) : "Danse de la mariée" ou "La Noce au village" : cornemuseux à côté d’un joueur de galoubet-tambourin

1785 pour le tableau original

Deux bourdons d'épaule verticaux et un bourdon parallèle au hautbois

"La vie populaire en France du moyen-âge à nos jours" ed. Diderot 1965
Cité in Musée des ATP. op. cit.
Cité in Cat. "Instruments de musique traditionnels de Provence", Musée du Vieil Aix, 1987

Autre exemplaire à la B.N.F. à Paris (Cf. Ref.)

P. Delaval


GRAVELINES (Nord) : Musée du dessin et de l'estampe originale (Inv.2001 14 0014)

Gravure : eau forte et burin sur papier vergé de Joan, Galle (? - Anvers 1676) d'après Martin de Vos (Anvers 1532 - id. 1603) " La danse des œufs " : la scène se déroule en extérieur, entre quelques arbres, dont l'un muni d'une enseigne. Un cercle a été tracé à terre et, environ au centre de celui-ci est posé un très gros œuf et une sorte de récipient. Deux autres œufs sont placés devant le cercle. Un personnage saute en enjambant l'œuf du centre du cercle. Derrière lui, sur la gauche, un joueur de cornemuse est assis sur un tabouret triangulaire. Il joue en regardant le danseur. A sa droite cinq personnages sont attablés : une femme tenant un cruche, un couple peu préoccupé par le danseur et un autre coupe se levant pour observer les pieds du danseur. Sur la gauche deux pseudos musiciens, dont l'un coiffé d'un chaudron et d'un moule à gâteaux, miment le jeu du luth et du violon avec un grille et une pince à feu. Derrière le danseur se tient un couple richement vêtu ; l'homme met la main à la poitrine de sa compagne. Derrière le cornemuseux, enfin, une femme passe la porte d'un jardin. L'arrière plan est constitué de maisons à gauche et d'une clairière à droite, dans laquelle se déroule une seconde scène de danse, également avec un joueur de cornemuse debout et trois couples.

 

Les deux cornemuses semblent de même type mais la represéntation de celle à l'arrière plan, plus petite, est plus schématique. Un bourdon vertical implanté haut, extérieurement conique régulier, sans moulure ni raccord. Un second bourdon beaucoup plus court (mois du tiers du précédent), à conicité à peine marquée ( ?). Huatbois conique à pavillon un peu plus évasé, de longueur moyenne, porte-vent fin tenu en bouche, poche à couture visible et col de cygne. Les bourdons semblent monter sur un renflement du sac (souche ?)

C. Gaignebet, cat. expo "Les triomphes de carnaval", Musée de Gravelines 2004 (photo)

Le journal des Arts n°184 du 9 au 22/01/04 (photo)


GRAVELINES (Nord) : Musée du dessin et de l'estampe originale (Inv 2001 14 0032)

Eau forte sur papier vergé de Niccolo Nelli (Venise vers1530 - ?) : Il Trionfo de carnavale nel paese de cucagna. Cette gravure représente diverses scènes, réparties autour d'un bâtiment central et selon trois registres horizontaux figurant trois plans successifs. La cornemuse figure à l'arrière plan (donc dans le registre supérieur), tout à fait sur la gauche, avec un joueur de viole, ils sont parmi un groupe statique qui voit arriver à lui le coprtège des mangeurs et buveurs de carnaval au sein duquel foncent deux taureaux. En bas à droite de la gravure figurent trois autres musiciens : harpe, viole et luth.

Vers 1565

1 bourdon d'épaule et, peut-être, un petit bourdon sur la face interne de la poche. Tuyau mélodique à léger pavillon, porte-vent assez long, en bouche, poche assez volumineuse à col de cygne.

C. Gaignebet, cat. expo "Les triomphes de carnaval", Musée de Gravelines 2004 (photo p.134)


GRAVELINES (Nord) : Musée du dessin et de l'estampe originale (Inv 2001 14 0005 et )

Gravures au burin

* Anonyme d'après P. Brueghel l'ancien (1528-1569) : La grasse cuisine : un cornemuseux maigre, se fait chasser d'une cuisine dans laquelle une douzaine de personnages bien en chair festoyent autour d'une table emplie de charcuterie.

Cornemuse à un bourdon vertical implanté haut (partiellement visible seulement), dont l'extrémité conique se termine par une bague plus claire, de même que celle située un peu en dessous. Hautbois conique régulier (très légèrement plus conique au pavillon), donté de 6 trous seulement sur sa face supérieure, porte vent non visible, sac cousu en col de cygne très marqué

* Peter Van der Heyden (Anvers 1530 - 1575) : La cuisine maigre : un gros personnage tente de franchir la porte d'une cuisine ou une douzaine de personnages filiformes mangent chichement. Il est retenu par l'un d'entre eux ainsi que par une femme qui empêche la fermeture de la porte. Une cornemuse est accrochée au mur à proximité de la porte

1 bourdon vertical implanté haut, dont l'extrémité n'est pas visible, hautbois conique régulier, porte-vent non visible sac cousu en col de cygne très marqué

XVIème ?

C. Gaignebet, cat. expo "Les triomphes de carnaval", Musée de Gravelines 2004 (photos p.142-143)

Voir également à Paris BNF et à Cassel


GRAVELINES (Nord) : Musée du dessin et de l'estampe originale (Inv 2001 14 0026 )

Gravure : Eau forte sur papier vergé de Johann-Alexander Bôner (Nüremberg 1647 - id. 1720) : "Le transport de la saucisse géante" : 12 bouchers portent sur une longue barre à trois traverses une saucisse enroulée à larges tours pendants. A l'arrière deux groupes d'hommes vêtus à l'identique des porteurs suivent le convoi en cortège, chaque groupe étant précédé de deux joueurs de hautbois et d'un joueur de cornemuse

XVIIème

 Les deux cornemuses sont similaires : deux bourdons d'épaule, de longueur légèrement différente, extérieurement coniques à raccord approximativement médian, tuayu mélodique conique, sac assez volumineux.

C. Gaignebet, cat. expo "Les triomphes de carnaval", Musée de Gravelines 2004 (photo p.154)


GRENOBLE (Isère) : Musée Peinture et de Sculpture; œuvre en dépôt du Musée du Louvre (inv. 6678)

Carton de tapisserie de Pierre Monier (Blois 1641 - Paris 1703) à sujet pastoral (moitié gauche du carton); musette, flûte de Pan et hautbois

Fin XVIIème

 

Cité par N. Lallement et B. Devaux op. cit.

J.C. Compagnon


GRENOBLE (Isère) : Musée des Beaux-Arts

Tableau de Pierre Mignard (1612-1695)

"Idylle antique - Idylle moderne"

En haut à gauche de cette grande toile, berger assis de profil jouant de la cornemuse, Il tient l'outre serrée devant lui et souffle avec la bouche. Le hautbois long, terminé en pavillon est tenu presque à l'horizontale, main droite au dessus de la gauche. Long bourdon sur l'épaule droite, terminé en pavillon et orné d'un long ruban allant d'un bout à l'autre.

L. Bonnaud


GRENOBLE (Isère) : Musée Hébert, voir à LA TRONCHE


GREZILLE (Maine-et-Loire) : Château de Pimpéan, chapelle

Fresque de la voûte: annonce aux bergers, l'auteur pourrait en être Coppin Delft, peintre sans doute d'origine hollandaise qui travailla de 1456 à 1482 au service du roi René d'Anjou (ainsi que de Louis XI et Charles VIII)

Fin XVème

1 bourdon d'épaule

C.P. de la voûte et du détail, affiche du château
Dict. des églises de France op. cit. (photo. N.B.)
C. et J.L. Matte op. cit.5 (photo. J.C. Compagnon)
En photo sur http://www.flickr.com/photos/ana_sudani/1009853525/

J.C. Compagnon


GUEBWILLER (Haut-Rhin) : Eglise St-Léger, vitrail central de l'abside, registre inférieur

Vitrail : adoration des bergers (le vitrail représente une crucifixion)

1922 (don M. et Mme Charles Jehlen)

Type tiré des gravures de Nuremberg, 2 bourdons d'épaule à fontanelle

Fr. Schneider


GUERET (Creuse) : Musée municipal de la Sénatorerie

Email de Limoges : nativité avec annonce et adoration des bergers et St-Michel terrassant le dragon

XVème ou XVIème : attribué à Nardon Pénicaud (1470-1540)

1 bourdon d'épaule

"Creuse" coll. "Richesses de France" ed. J. Delmas (photo.)

C.P. ed. Association des amis du musée de Guéret

On comparera à "L'adoration de L'Enfant-Jésus", émail limougeaud du début XVIème attribué au maître du triptyque d'Orléans et conservé à la Walters Gallery (photo. N.B. dans P. Verdier "Catalogue of Pentel Enamels of the Renaissance" 1967)

J.C. Compagnon


GUERET (Creuse) : Musée municipal de la Sénatorerie, pendule à cadran horizontal (dépôt de l’Etat 19 avril 1910)

Embase circulaire en albâtre surmontée de quatre colonnes entourées de feuillages supportant le cadran horizontal. A centre des colonnes enfant joueur de cornemuse

XVIIIème (époque Louis XVI)

Sans bourdon , porte-vent, Outre sous le coude gauche, main gauche au dessus de la droite sur le hautbois, ce dernier étant brisé au dessous de la main droite

L. Bonnaud


GUERET (Creuse) : Musée municipal du Présidial

Tableau de Fernand Maillaud (1863-1948)

Antérieur à 1907 : "La foire à Fresseline" : Cornemuseux menant un groupe de paysans allant à (ou revenant de) la foire.

Type du centre : un bourdon parallèle et un bourdon d'épaule

"Le Tour de France" (revue illustrée) 1907 publiée à côté d'un autre tableau représentant un cornemuseux sans bourdon menant des boeufs, le tout illustrant des poèmes d'Arsène Vermenouze.

T. Boisvert


GUERMANTE (Seine-et-Marne) : Château, intérieur

Bas-relief en stuc: médaillon mural représentant un trophée d'instruments

 

Musette

J. Marandin


GUIMAEC (Finistère) (voir fiche photos) : sur la route (nord) qui mène à Beg An Fry, à 1,6 km du bourg, Chapelle du Christ (I.S.). De plan rectangulaire avec chapelle en aile au sud

Sc/pierre : crossette nord-ouest : personnage à l'horizontale (de façon similaire à une gargouille) semblant serrer le mur du pignon entre ses genoux pliés et tenant une cornemuse serrée sous lui (sous l'avant bras gauche) et soufflant dans celle-ci. la crossette en symétrie est brisée (il manque la partie débordant du mur) et semblait représenter un animal à longue queue.

Chapelle du XVIème (inscription 1700), encore récemment en ruine, restaurée début XXIème siècle (charpente et toit principalement) sous l'action d'une Association de sauvegarde et de la municipalité de Guimaëc

Un bourdon d'épaule brisé au niveau de l'arrière de l'épaule et semblant présenter un raccord avant cette brisure. Un tuyau mélodique assez long et semblant extérieurement conique. le musicien tient la main gauche en haut de ce tuyau. Petit porte-vent raccordé au sommet du sac et tenu en bouche.

J. Lubin


GUIMILIAU (Finistère) : église : le blochet de sablière cité par S. Duhem op.cit. p.71 n'est pas un cornemuseux


GUIMILIAU (Finistère) : pas de cornemuse non plus sur l’orgue ou sa tribune comme indiqué précédemment, mais uniquement hautbois, lyres et trompettes marines

Voir également à Lampaul-Guimiliau


GUIMGAMP (Côtes-d’Armor) : Collégiale Notre-Dame de Bon-Secours

: un cochon et un renard jouent de la cornemuse et du hautbois

 

Guy Jaouen


GUIMGAMP (Côtes-d’Armor) : Collégiale Notre-Dame de Bon-Secours

Sc/plomb (?) : ange cornemuseux

 

M. Babey


GUIMGAMP (Côtes-d’Armor) : basilique, orgue, sommet de l'une des colonnes du petit buffet

Sc/bois : trois chérubins (sans ailes), celui du centre debout jouant de la cornemuse, celui de droite, assis et tournant le dos au précédent, du tambour et le troisième à gauche, assis également en tournant le dos au deux autres, la jambe droite repliée sur le genou gauche, a été mutilé et son instrument n'est plus présent.

XVIIème ?instrument de1865, buffet de 1646

Sans bourdon. Deux tuyaux mélodiques, extérieurement coniques, issus d'une même souche et de longueurs légèrement différentes. Petit porte-vent en bouche, sac sans vrai col de cygne

Photo de "Gerfaut" sur Flickr.com


GUIPAVAS (Finistère) voir fiche photos : Eglise, voussures du porche de l’entrée latérale nord

Sc/pierre : anges musiciens : trompe droite (et non hautbois comme mentionné précédemment car pas de trou et extrémité en forme d'embouchure et non d'anche) et cornemuse. L'ange cornemuseux a la tête brisée ainsi que les mains. Apparemment seule la gauche était posée sur le hautbois

1563 par l'atelier Prigent de Landerneau

1 bourdon d'épaule à raccord médian et pavillon, orné d'un ruban tressé. Hautbois brisé, poche cousue à décor géométrique. Il est dommage que la statue soit brisée car la représentation est bien détaillée.

Cat. expo. Dastum, "Instruments du diable, musique des anges" op. cit. (photo. N.B.)

P. Malrieu


GUIRY EN VEXIN (Val d'Oise) : Église:

Fresque : Adoration des bergers

XVème ou XVème

Cornemuse assez stylisée 2 grands bourdons d'épaule conique et s'évasant

Jean-Claude Compagnon


GUISCRIFF (Morbihan) : Eglise St-Pierre-St-Paul : lutrin

Sc/bois : breton en costume, un genou à terre, portant le pupitre et écrasant deux démons de part et d'autre de lui, dont l'un à la cornemuse et l'autre semblant tenir un flacon

XIXème ou XXème, anonyme

 

Décrit dans la base de données Palissy, Ministère de la Culture et de la Communication - direction de l'Architecture et du Patrimoine. http://www.culture.gouv.fr/documentation/palissy/accueil.htm

Photos sur la page http://www.lavieb-aile.com/article-guiscriff-lutrin-anthropomorphe-en-costume-breton-94968003.html


GUITRES (Gironde) (voir fiche photo) : Abbatiale, culot d'arcature (cul de lampe)

Sc/pierre : personnage assis tenant une cornemuse assez grande (par rapport aux autres représentations de ce type) à sa gauche se tient une chouette (?) et à sa droite un cylindre (tambour ?)

XIIème ou XIIIème

Sans bourdon, chalumeau cylindrique se terminant par un renflement en guise de pavillon et monté sur une souche en forme de tête humaine, sac allongé muni de franges, porte vent conique tenu en bouche.

R. Monceyron

 


, Menu général, Sommaire alphabétique, Départements, Personnages, Thèmes, lettre F, lettre H