Références situées dans les communes dont le nom commence par As à Az


ASNIERES SUR BLOUR (Vienne) : Eglise Cul de lampe d'une ancienne chapelle démolie (cette sculpture intérieure est donc maintenant en extérieur)

Sc/pierre : cornemuseux en buste

XVIème

1 bourdon d'épaule

P. Boulanger


AUBIGNY -SUR-NERE (Cher) (voir fiche photos) : Rond point Place du Champ de foire

Sculpture métalique en grande partie composée de "fils", seuls le sac de la cornemuse, le kilt, l'écharpe, la barbe et le béret sont en tôle : bagpiper écossais. Ancienne citée des Stuarts, Aubigny célèbre des fêtes franco-écossaises depuis 1931 et annuellement depuis 1990, autour du 14 juillet, ce qui explique la présente de cette effigie

Début XXIème

Bagpipe écossais, assez fidèlement reproduit (même si le bourdon basse semble un peu court)

Visible sur Googlemap

B. & I. Jabiol


AUBONNE (Doubs) : Eglise St-Antide, lambris des stalles

Sc/bois en bas-relief sur les côtés de l'arc triomphal : trophée d'instruments avec cornemuse, viole et son archet, flûte-à-bec, trompette et partition

1704 pour l'ancienne église, réinstallé en 1769 dans l'église actuelle

 

Décrit dans la base de données Palissy, Ministère de la Culture et de la Communication - direction de l'Architecture et du Patrimoine. http://www.culture.gouv.fr/documentation/palissy/accueil.htm


AUBUSSON (Creuse) : Musée Départemental de la Tapisserie

Tapisserie (laine et soie) d'après la gravure de Claudine Bouzonnet Stella ("Le Branle" in "Les Pastorales", 1667), elle même tirée du tableau attribué à J. Stella et conservé au Musée des Beaux-Arts de Nantes (cf. ref.).
"La ronde" : dans un cadre sylvestre, un cornemuseux assis à droite joue pour trois couples (il ne s'agit pas d'une ronde et si les personnages forment une chaîne leur attitude fait davantage penser à une danse par couples).

Fin XVIIème, début XVIIIème, signée S.D.M.R. Daubusson

Cornemuse stylisée : sac sphérique, hautbois conique et court porte-vent. Apparemment pas de bourdon contrairement à la gravure sur laquelle un segment de bourdon d'épaule est visible. Sur la gravure le hautbois possède une fontanelle et le sac est de forme plus réaliste.

C.P. ed. Yvon , CP double en largeur imp. Montibus et Cat. "Jeux et divertissements, tapisseries du XVIème au XVIIIème siècle", Musée des Beaux-Arts d'Arras, Musée Dépt. de la Tapisserie, Aubusson, 1988. (photo. de la tapisserie et photo. N.B. de la gravure)

Autres versions tissées (mais différentes) à Thouars (cf. ref.) et Bourges (cf. ref.)

Un carton de tapisserie très semblable (seul le traitement des feuillages est différent) est conservé dans la collection Braquerie à Aubusson (reproduit sur la pochette du disque "Musique traditionnelle de la Marche" par "Les enfants de la Marche" ).

Voir également le tableau du Musée Vouland à Avignon (cf. ref.).

Le cornemuseux est également reproduit sur l'une des deux portières d'Aubusson du XVIIIème vendues à Drouot en fev.88 (Liber et Castor, photo. au catalogue).

L. Bonnaud


AUBUSSON (Creuse) : Musée Départemental de la Tapisserie

Tapisserie en hauteur d'un atelier marchois (Creuse) : " Le musicien et son chien " : motif semblable à la tapisserie conservée au château de Boussac : berger assis au pied d'un arbre et jouant pour un petit chien qui fait le beau face à lui (Cf. ref.) mais le berger est à droite, visible sous son profil gauche et, comme il tient toujours le sac de son instrument sous son bras droit, le bourdon d'épaule passe derrière sa tête et n'est donc pas entièrement visible comme à Boussac. Le pavillon du tuyau mélodique est, par ailleurs, plus large. Un panier et une houlette sont posés à côté du berger, une maison est visible sur la gauche de la composition, un peu à l'arrière plan. Le berger est vêtu d'une veste rouge vif et d'une culotte bleue.

XVIIIème siècle

1 bourdon d'épaule finissant en pavillon (résonateur ?), orné de rubans noués juste avant ce pavillon. Tuyau mélodique plutôt cylindrique à large pavillon, petit porte-vent en bouche, sac assez informe (ovale)

CP ed. Musée départemental de la Tapisserie 1994


AUCH (Gers) (voir fiche photos) : Cathédrale Ste-Marie, miséricorde de stalle (14ème de la rangée haute ouest, sous le dossier représentant "la force patiente")

Sc/bois (chêne) : 2 chérubins assis en symétrie jouant chacun d'une petite cornemuse; encadrant un satyre aux mains et genoux écartés

Commencé en 1510, achevé en 1559

1 bourdon d'épaule et porte-vent pour chacune des deux

J.C. Compagnon


AUCH (Gers) (voir fiche photos) : Cathédrale Ste-Marie, stalles, sculpture en ronde-bosse surmontant la jouée de la nativité

Sc/bois : ange au large sourire tournant le dos à un angelot joueur de hautbois (dont l'instrument est absent)

Commencé en 1510, achevé en 1559

1 bourdon d'épaule, porte-vent brisé

J.C. Compagnon


AUCH (Gers) (voir fiche photos) : Cathédrale Ste-Marie, stalles, jouée de l'annonce aux bergers

Sc/bois : quatre bergers entourent un ange debout, le cornemuseux est assis

Commencé en 1510, achevé en 1559

Ne subsiste que le sac


AUCH (Gers) : Cathédrale Ste-Marie, stalles, frise inférieur du museau de stalle situé à l'aplomb, entre les représentations de St-Mathieu et de La Justice

Sc/bois : chérubin assis à côté de joueurs de tambour et de flûte traversière (quelques centimètres de haut). Ils jouent pour quelques chérubins dansant

Commencé en 1510, achevé en 1559

Serait peut-être une cornemuse (observation difficile et petite taille)


AUCH (Gers) (voir fiche photos) : Cathédrale Ste-Marie, première chapelle du déambulatoire nord, vitrail d'Adam et Eve, partie supérieure de la lancette gauche

Vitrail : angelot musicien assis

1507, œuvre d'Arnaud de Moles

1 bourdon d'épaule

C.P. double format générale du vitrail ed. Combier
Sur l'ensemble de stalles et sur les vitraux de cette cathédrale voir le guide: "La cathédrale d'Auch, ses stalles et ses vitraux", 1982

J.C. Compagnon


AUCH (Gers) (voir fiche photos) : Cathédrale Ste-Marie, première chapelle rayonnante du déambulatoire nord, dans le vitrail gauche dans le remplage supérieur.

Vitrail : au tympan, à droite d'une vierge à l'enfant

1507, œuvre d'Arnaud de Moles

Instrument généralement dénommé vèze ou turlurette : instrument formé d'un porte-vent, d'un petit réservoir d'air sphérique non pressé entre le bras et le corps et d'un tuyau mélodique placé dans le prolongement du porte-vent. Il ne s'agit pas à proprement parler d'une cornemuse

Sur l'ensemble de stalles et sur les vitraux de cette cathédrale voir le guide: "La cathédrale d'Auch, ses stalles et ses vitraux", 1982

C. Brassy


AUCH (Gers) : Cathédrale Sainte-Marie, première chapelle rayonnante du déambulatoire nord, vitrail central, dans la partie supérieure de la lancette centrale, juste en-dessous d'un blason à rayures horizontales jaune et rouge surmonté d'une rangée d'hermines noires sur fond blanc.

Vitrail : deux anges sont assis de profil et se tournent le dos. Celui de gauche a les ailes vertes et une tunique noire, il souffle dans un petit hautbois, celui de droite a les ailes grenat et une tunique bleue et il souffle dans une cornemuse, en ayant la main droite posée sur le tuyau mélodique de celle-ci et la gauche enserrant le porte-vent

1507, œuvre d'Arnaud de Moles

Sans bourdon, tuyau mélodique très conique, petit porte-vent, sac à col de cygne à peine marqué. Sac et tuyaux jaunes comme le hautbois du second musicien.

Voir photo vers le milieu de la page http://newsoftomorrow.org/spip.php?article6688

Rob Urie


AUCH (Gers) : Cathédrale Ste-Marie, grand buffet de l'orgue, guirlande sculptée accrochée à la face interne de la tourelle des grands tuyaux de gauche

Sc/bois

1688-94, orgue du au facteur Jean de Joyeuse

Instrument schématisé à l'extrême : sac globulaire et tuyau légèrement courbe


AUCUN (Hautes-Pyrénées) (fiche photos) : Cuve baptismale de l'église St-Félix

Sc/pierre

XVIème

* cornemuse à 1 bourdon d'épaule

* cornemuse à 1 bourdon d'épaule

"En Baredyo, journal de la soc. d'économie montagnarde du canton de Luz-St-Sauveur" 2ème semestre 1994 (dessin d’une des deux cornemuses)
Ch. Alexandre op. cit.1

J.P. Leriche in Boha ! n° 23 automne 2009 (photos reproduites sur le présent site)


AULNAY (Deux-Sèvres) : Eglise de St-Pierre-la-Tour, portail sud (?), 4ème voussure du transept en haut à gauche

Sc/pierre : âne

Serait, en fait, dans une autre commune

C. Ribouillault


AURILLAC (Cantal) : Musée d’Art et d’Archéologie

Tableau de Louis Charbonnel (1849-1885)

1868 (? don de l’auteur en 1868)

Cabrettaire (Bondance de la Planeze (autour de Paulhac))

J.C. Compagnon


AURILLAC (Cantal) : Musée d’Art et d’Archéologie

Dessin à la plume sur papier d'Edouard Marty (1851-1913)

Fin XIXème - début XXème siècle

Cabrettaire

J.C. Compagnon


AURILLAC (Cantal) : Musée d’Art et d’Archéologie

Tableau : copie anonyme du tableau de Van-Dick (1599-1641) : "Langlois jouant de la musette" ou "Langlois en savoyarde"

XIXème , l'original daterait de 1632-1634 et a fait l'objet d'une gravure par Langlois (dit Ciartres 1588-1647) lui-même, d'une par J. Pesne (moins fine) et d'une autre par P. Mariette

Musette à soufflet, chalumeau unique et boîte à bourdon

Original dans "La peinture hollandaise et flamande" ed. Sacelp (photo.)

A.P. de Mirimonde op. cit. t.1 p.113 cite la légende de ce portrait: "François Langlois, natif ce Chartres, libraire et marchand de tailles douces à Paris, excellait à jouer de la musette et de plusieurs autres instruments"

Dessin préparatoire à Paris Institut néerlandais (cf. ref.) Autres copies à Bayeux (cf. ref.), Dole (cf. ref.), à Chartres (cf. ref.) et estampe à la BNF (cf. ref.)

Signalons au passage l'existence d'un autre tableau représentant ce même Langlois jouant de la sourdeline d'Italie (instrument décrit par Marin Mersenne et dont Trichet cite l'emploi par Langlois) : ce second tableau est de Calude Vignon et a été gravé par C. David (gravure éditée par Mariette). La légende en est : "François Langlois, il n'y a ny orgue ny autre instrument que la sourdeline ne surpasse estant touchée de celuy-cy". Cette gravure est reproduite dans l'ouvrage d'Ernest Thoinan, "Les Hotteterre et les Chédeville ...", Paris 1894, fac-similé ed. Aug. Zurfluh, Paris 1979

J.C. Compagnon


AURILLAC (Cantal ) : Bibliothèque municipale, Heures à l'usage de Bayeux (Ms002 f.50v, 54 et 129)

Manuscrit enluminé par le Maître de la légende dorée de Munich

Vers 1430-1440

· * f.50v : marge : personnage dont le tronc sort d'un végétal, vêtu de brun-jaune (un peu plus sombre que la couleur de la cornemuse) et coiffé d'un chapeau rond,. Il tient sa cornemuse sous le coude droite et tend son index gauche en avant.

Sans bourdon, tuyau mélodique plutôt cylindrique s'évasant en un très large pavillon. Instrument entièrement jaune

· *f 54 : marge basse en dessous de la scène de la nativité qui figure en illustration principale de cette page (à noter que l'annonce aux bergers de ce manuscrit ne fait figurer aucun cornemuseux parmi les trois bergers) : personnage vêtu d'une robe rose et d'un chapeau rouge jouant de la cornemuse penché sur son instrument, parmi les décors végétaux. De l'autre côté de la page, joueur de flûte à une main/tambour et au milieu un troisième personnage s'apprête à attraper un sorte d'énorme papillon doré

1 bourdon d'épaule cylindrique à large pavillon bien démarqué, tuyau mélodique cylindrique également à large pavillon démarqué mais de forme légèrement différente (courbé tel un bol et non tel un pavillon). Bourdon et tuyau mélodique sont de même longueur. Porte vent cylindrique en bouche, sac rouge et tuyaux jaunes

· * f.129v : lapin musicien en marge haute, jouant debout sur ses pattes arrières mais penché à 45° en avant sur l'instrument

1 bourdon à raccord et pavillon, hautbois conique, porte-vent cylindrique en bouche, sac rouge et tuyaux bruns

Visibles sur le site http://www.enluminures.culture.fr/ ainsi que sur http://ecm.caba.fr/livres_anciens/MS002/index.htm (pages 102,108 et 262)

P. Boragno


AUTREVILLE (Vosges) (voir fiche photos) : Eglise : retable en pierre

Sc/pierre polychrome:en bas relief : adoration des rois entre les statues de Saint Brice et Saint-Nicolas: les trois rois sont sur la gauche de la composition, le premier est agenouillé au pied de la vierge qui tient l'enfant Jésus sur ses genoux. Joseph est debout derrière elle à sa gauche et tient un petit cierge dans sa main. A la droite de la vierge, l'âne et le boeuf sont représenté en petit. A l'arrière plan derrière la tête de la vierge, deux bergers debout de face jouent de la cornemuse et du hautbois. Une tête d'ange apparaît dans le ciel.

XVIIIème

1 bourdon d'épaule relativement court, extérieurement conique, doté d'une petite moulure au pavillon. Tuyau mélodique apparemment conique (mais en grande partie masqué par les mains du berger) mais qui pourrait être double et de longueur moitié moindre que celle du hautbois du second berger. Porte-vent non tenu en bouche (la cornemuse est tenu très bas par le berger) et sac de petite taille.

S. Martinet d'après J.P. Thouvenot


AUTUN (Saône-et-Loire) (voir fiche photos) : Cathédrale, chapelle latérale côté nord , tympan du vitrail de l'Arbre de Jessée

Vitrail : concert d'anges musiciens (avec luth, flûte, viole, harpe et trompette)

Donné en 1515 par le chanoine Celse Morin

1 bourdon d'épaule très court

C.P. de l'ensemble du vitrail (et C.P. des autres anges !...) ed. Gaud
C. et J.L. Matte op. cit. 7 (photo.)


AUTUN (Saône-et-Loire) : Musée Rolin

Tableau dans le style de Pieter II Brueghel (1564-1638)

Fête villageoise

2 bourdons verticaux implantés haut

C.P.

J.C. Compagnon


AUTUN (Saône-et-Loire) : Musée Rolin

Peinture à l'huile : "Mercure et le berger"

 

Cornemuse schématique à l'extrême : sac en forme de poire surmonté de deux tuyaux dirigés vers le haut


AUTUN (Saône-et-Loire) : Musée lapidaire St-Nicolas, margelle de puits

Sc/pierre de provenance inconnue. Trois personnages représentés en buste : cornemuseux, homme tenant un verre et un pichet, femme aux mains croisées

XIVème

1 bourdon d'épaule

C. Homo, "De l'usage de la cornemuse dans les banquets, quelques exemples du XIVème au XVIème siècles" Imago musicae n°IV 1987 (photo. N.B.)


AUTUN (Saône-et-Loire) : Bibliothèque municipale (Ms 275 f.3v, dépôt de l’Evêché)

Manuscrit enluminé : Bible de Nicolas Rolin. Coin supérieur gauche de la page : homme sauvage (nu et verdâtre) soufflant dans une cornemuse. En bas de cette marge un homme, tenant une crosse à la main, est coiffé d’un soufflet et ses vêtements sont ornés de rangs de gros grelots

Vers 1460

1 bourdon d’épaule. Hautbois et bourdon représentés de la même manière : coniques à cinq trous et trou double en bas. sac bleu et porte-vent en bouche

"Regard sur les manuscrits d’Autun", cat. expo. 1995, Ville d’Autun (photo. ill 104)
" Le livre au siècle des Rolin", cat. expo. 1985 B.M. Autun (photo. ill.2)
Cat. expo " Moyen-âge entre ordre et désordre " Paris,Cité de la musique 2004
Visible sur le site http://www.enluminures.culture.fr/


AUTUN (Saône-et-Loire) : Bibliothèque municipale (SR 281)

Gravure sur bois (noir sur blanc) : page de garde d’incunable " Alexander Carpentarius Destructorium Vitiorium" : en partie basse adoration des bergers entourée de curieux personnages avec fanions et blasons, cornemuseux assis en marge droite disposé, ainsi que divers autres personnages dans de denses entrelacs végétaux

1486, Allemagne

Apparemment sans bourdon


AUXERRE (Yonne) : Cathédrale, trésor (inv. 257)

Enluminure : annonce aux bergers

XVème

1 bourdon d'épaule, souche du hautbois en forme de tête animale

Diapositive (en vente sur place), C.P. ed. Ling's cards (Suisse)


AUXERRE (Yonne) : Cathédrale, trésor

Enluminure : annonce aux bergers dans laquelle il est surprenant de constater que l'annonce n'est pas faite par un ange conformément aux Evangiles mais par Dieu le père lui-même.

XVème

1 bourdon d'épaule

C.P. ed. Yvon et F. Gosselin op. cit. (dessin schématique)


AUXERRE (Yonne) : Cathédrale, rose principale (ouest), cercle médian de 20 lancettes, lancette supérieure gauche

Vitrail : ange musicien (2 vielleux parmi ces 20 musiciens, 10 autres musiciens dans le cercle externe de la rose)

1ère moitié XVIème, en partie restauré (les verres neufs se distinguent très nettement des anciens, rendant impossible toute confusion)

1 bourdon d'épaule à résonateur


AUXEY-DURESSES (Côte-d'Or) (voir fiche photos) : Eglise St Martin (provient d'un établissement religieux de Beaune)

Peinture sur bois : Triptyque (volet gauche: "Annonce à Joachim" (avec berger cornemuseux) et au revers "Annonciation", volet droit : "Présentation de la Vierge au Temple" et au revers : "Présentation de Jésus au Temple"). Annonce à Joachim : Joachim au premier plan à droite, genou gauche à terre et les bras écartés écoute la voix de l'ange, sous le regard de l'un de ses compagnons bergers, debout appuyé sur son bâton, tandis qu'à l'arrière plan, parmi les animaux, un second berger, assis contre une souche vient de cesser de joueur de la cornemuse. A l'arrière plan, vue d'une ville insulaire

1er tiers du XVIème siècle : peintre travaillant en Bourgogne.

Sans bourdon, chalumeau conique, sac noir, pas de porte-vent visible

M. Guillaume, "La peinture en Bourgogne au XVIème siècle", cat. expo. du Musée des Beaux arts de Dijon, juin-août 1990 (photo. N.B.)


AUXONNE (Côte d'or) (voir fiche photo) : Eglise Notre Dame, extérieur, à l'angle nord du porche d'entrée ouest, frise formant chapiteau, le cornemuseux étant complètement à droite, quasi sur le mur extérieur du bâtiment

Sc/pierre : personnage presque couché, soufflant joues gonflées dans l'instrument qu'il tient sous son bras droit, les deux mains sur le tuyau,mélodique, la droite au dessus de la gauche

 

1 bourdon d'épaule très court (longueur limitée par la composition), conique, doté d'une bague délimitant la souche. Tuyau mélodique ramené sous le sac et, apparemment, conique également (en grande partie masqué par les mains du musicien). Petit porte-vent en bouche. Sac sans vrai col de cygne.

H. Meunier


AVIGNON (Vaucluse)


AVIOTH (Meuse) (voir fiche photos) : Basilique (église St-Brice), console sculptée supportant une statue, à droite à l'entrée du choeur.

Sc/pierre polychrome (polychromie restaurée) : ange

1402-1407

1 bourdon d'épaule à un raccord

C.P. générale du choeur ed. Mage


AVIOTH (Meuse) (voir fiche photos) : Basilique (église St-Brice), 1ère fenêtre haute côté nord (face au portail méridional), médaillon droit du rang inférieur (jumelles)

Vitrail : scènes de la vie du Christ, annonce aux bergers

XIVème

Instrument stylisé : 2 tuyaux mélodiques (percés de trous), extérieurement coniques, de longueurs très différentes, le plus long curieusement un peu courbé à son extrémité, de couleur jaune comme le porte-vent cylindrique dressé au dessus du sac. Ce dernier est blanc, sans col de cygne, en forme de sac légèrement reserré en sa partie médiane


AVRANCHES (Manche) : Eglise St-Martin de Grandchamp

Sc/pierre à l'extérieur (côté boulevard extérieur)

Vers 1850

 

 

J.C. Compagnon et J.P. Macaire


AVRANCHES (Manche) : Musée (inv. 94.1.1)

Miniature du "Livre d'Heures à l'usage du diocèse d’Avranches" : annonce aux bergers : un ange rouge tend son phylactère dans le ciel au dessus des bergers et de leur troupeau de moutons. Au premier plan trois bergers et une bergère : le cornemuseux debout à gauche, un joueur de hautbois (?) légèrement penché en avant, la bergère assise et sa quenouille et un berger debout. A l’arrière plan deux autres bergers assis. En partie basse de la page un berger encourage son chien à poursuivre un loup qui emporte un mouton dans sa gueule.

Vers 1480, Normandie

Chalumeau conique, bourdon d’épaule cylindrique à raccord aux deux tiers puis pavillon peu évasé. Le cornemuseux tient sa main gauche légèrement relevée et pose la droite sur un bâton. La cornemuse ne tient que par l’avant bras droit.

C.P. ed. Assoc des amis de la B. M. d’Avranches 1995


AVRANCHES (Manche) : Bibliothèque municipale

Miniature du "Livre d'Heures à l'usage de Coutance"

XVème : les bergers

Court chalumeau conique, grand bourdon d'épaule à fontanelle

F. Gosselin, Musique et musiciens en Normandie 1er trimestre 1977 (différent de F. Gosselin op. cit.)

J.C. Compagnon


AVY (Charente-Maritime) : Porte de l'église

série de joueurs de cornemuse

 

Référence présente dans les anciennes éditions, il s'agit en réalité d'un chalumeau double insufflé à la bouche au travers d'une corne (type voisin de l'alboka basque).

D. Le Vraux


AYRON (Vienne) (voir fiche photos) : maison de retraite, rue de l'église, portail d’entrée, pierres de réemploi

Sc/pierre : console à la base d'une arcature gothique : personnage à chapeau rond et cape flottant au vent. Le personnage en face, également accroupi et de même tenue ne semble rien faire de spécial (ce type de cornemseux est souvent en vis-à-vis d'un fou)

 

1 bourdon d'épaule brisé, probablement à la moitié, hautbois légèrement cylindrique, partie haute du hautbois brisé de même que le porte-vent

J.C. Canonne


AZAY-LE-RIDEAU (Indre-et-Loire) : Château, salle 11

Tapisserie (laine et soie, 5 fils au cm) : festin de Balthazar, bande inférieure (en symétrie avec un joueur de vèze)

Vers 1580 marque B-A personnage assis, coiffé d'un petit bonnet rouge et soufflant dans son instrument

Sans bourdon, chalumeau plutôt cylindrique de bon diamètre, porte vent en bouche.

F. Schneider


Menu général, Sommaire alphabétique, Départements, Personnages, Thèmes, A à As, Ba à Be