Références situées dans les communes dont le nom commence par N


NANCY (Meurthe-et-Moselle)
NANTES (Loire-Atlantique)
NARBONNE (Aude) (voir fiche photos) : Cathédrale St-Just, chapelle Notre-Dame de Béthléem, bas-relief remis à jour en 1981 après la dépose des ornements en marbre

Sc/pierre : "Le Christ ressuscité, accompagné de musiciens, descendant l'escalier, apparaît à Adam"

Fin XIVème, début XVème

Représentation abîmée

Sur cet ensemble voir le bulletin des Monuments historiques n° 127, juin-juillet 1983 (photo. N.B. de l'ensemble, très belles photos couleur... des autres scènes)


NARBONNE (Aude) (voir fiche photos) : Cathédrale St-Just, chapelle Notre-Dame de Béthléem

Vitrail central, scène inférieure : annonce aux bergers

XIVème

Apparemment sans bourdon ou alors bourdon très court, très long et fin chalumeau cylindrique se terminant par une petite tête animale formant pavillon, petit porte vent, sac et tuyaux blancs mais la partie supérieure du sac n'est pas visible. L'orientation du porte-vent par rapport au chalumeau démontre toutefois qu'il s'agit bien d'une cornemuse et non d'un simple hautbois et d'un sac porté en bandoulière comme cela est parfois le cas sur des vitraux de ce type.


NARBONNE (Aude) : Musée des Beaux-Arts (don Peyre LB 596)

Tableau d'Adriaen Brouwer (1606-1638)

Début XVIIème : "Intérieur de tabagie", le musicien debout, les genoux fléchis, joue pour un danseur ivre au centre du tableau

Cornemuse difficilement discernable (sans bourdon)


NARBONNE (Aude) : Musée des Beaux-Arts

Tableau (Huile sur bois) : "La danse de noce en plein air"

1620 , Brueghel le jeune (1564-1638) (signé et daté) d'après Pieter Brueghel l'ancien (1520/25-1569). Voir autres versions à Bordeaux , Nantes, Nîmes et Quimper. Celui de Nîmes est très semblable, la seule différence notable étant un léger recul de la scène de l'arrière plan.

2 cornemuses à deux bourdons verticaux implantés haut

C.P. double format ed. Orient et simple format ed. du Musée
"L'opera completa di Brueghel", Milan 1967 (photo.)
Cité par G. Marlier op. cit.


NAZELLE (Indre-et-Loire) : Château de la Hubardière, dans le petit escalier

gravures par Jean Philippe Le Bas, graveur au cabinet du Roi

* n°3 : fête flamande, dédiée à M. le Comte de Choiseul

* n°4: fête flamande, dédiée à Mme la Marquise de Pompadour

 

R. Amyot


NEUFCHATEAU (Vosges) : Chapelle de l'hôpital, bas relief à l'intérieur de l'édifice

Sc/pierre: nativité avec annonce aux bergers

XVIème

Sans bourdon

M. Laissy, "Les Noëls populaires Lorrains" (photo. N.B.)
M. Vallas, "St-Nicolas et Noël en Lorraine" (photo. N.B.)
"Images du patrimoine : Neufchâteau" (photo)


NEUFCHATEAU (Vosges) : Hôtel de Houstreville

Peinture ( ?) : trumeau avec couple de bergers dont l'homme joue de la musette

 

Musette sans bourdon

"Images du patrimoine : Neufchâteau" (photo)

J.C. Compagnon


NEUVILLER-SUR-MOSELLE (Meurthe-et-Moselle) château, dessus de porte (d'après la légende de la photo de l'Estampille, ne serait plus dans ce château…)

Bois sculpté décoré d'un trophée d'instruments de musique comportant une cornemuse.

 

Figuration est extrêmement simplifiée : un porte-vent et - semble-t-il - deux tuyaux parallèles (dont l'un terminé par un pavillon) percés de trous et montés surune poche en forme de haricot

L'Estampille-L'Objet d'Art, n° 387, janvier 2004 (photo p.60)

P. Boulanger


NEVERS (Nièvre)


NICE ( Alpes-Maritimes) : Musée des Beaux Arts Jules Chéret

Tableau de Camille Pabst (1821-1898) intitulé Triboulet et la maîtresse du roi : le fou du roi, tout de rouge vêtu est négligeament assis sur une grosse chaise, le menton posé sur deux mains croisées sur la tête de sa marotte et une jambe ramenée sur le devant du piétement de la chaise (tabouret ?). Son coude droit s'appue sur un tissus de velours vert qui semble posé sur la rambarde de l'escalier (ou s'agit-il d'un meuble ?). Il regarde le peintre d'un air narquois. Debout à sa gauche, une femme nue, de face, dans une belle pose, le buste penché sur la gauche, appuie deux doigts sur l'épaule du fou qu'elle semble toiser du regard, tout en tenant un miroir de la main gauche. Une étoffe blanche est pend à son coude droit et une bleu à son coude gauche. Une ouverture entre une rangée de colonnes rondes derrière elle, à droite de la composition, laisse entrevoir un bâtiment de brique à toit d'ardoises. Une cornemuse dégonflée est posée à terre devant elle, au dessus d'un marche en marbre. L'instrument est dégonflé et son grand bourdon, revient à l'arrière de la poche, orienté dans le même sens que le hautbois et le petit bourdon, eux même appuyés sur la poche. Une petite tortue, sur la marche inférieure, lève la tête vers l'instrument.

Fin XIXème (tableau de style pompier)

Grande musette du centre incrustée d'étain : un grand bourdon et un petit bourdon parallèle. le petit bourdon et le hautbois sont montés à l'inverse de la position habituelle, à moins qu'ils ne soient vu par derrière.

CP ed. direction des Musées de France

J.C. Compagnon


NIEUL-SUR-L'AUTISE (Vendée) :cloître de l’abbaye, galeries hautes

Sculpture/pierre en haut relief : Singe joueur de cornemuse, assis, aux jambes croisées. Copie récente d'un claveau du portail Nord de l’église Notre Dame de Vouvant (85).

Réalisée en 2002 sous la Direction de Richard LEVESQUE , alors Conservateur des Antiquités et objets d’art de la Vendée dans le cadre d'un projet visant à mettre en avant la musique médiévale au travers de sculptures (personnage et instrument) trouvées sur des chapiteaux, des modillons… de différentes églises de Vendée et surtout une mise en relation du modèle de pierre et de l’instrument qui peut en découler. Ces sculptures, ont donné lieu à la fabrication de répliques et à la fabrication de chaque instrument (sept : cor, cornemuse, muse à corne, rote-psaltérion, harpe, vièle ovoïde et vièle piriforme) qui sont exposés dans cette galerie.

Un bourdon d'épaule à raccord médian bien visible, pavillon précédé d'un bourelet et bourelet supplémentaire entre le raccord et le pavillon. Tuyau mélodique extérieurement conique, assez court. Porte-vent cylindrique, d'assez fort diamètre et tenu en bouche.

"La Musique des Pierres", édité par le Conseil Général de la Vendée


NIMES (Gard) : Musée des Beaux-Arts (inv. N°01257)

Tableau (Huile sur toile) de Jules Salles d'après le tableau de Léopold Robert conservé au Louvre (cf. ref.) : "Moissonneurs dans le Marais Pontin"

 

Zampogna

P. Sagnier


NIMES (Gard) : Musée des Beaux-Arts (inv. IP 983)

Gravure : série complètes des gravures d'Etienne Fessard représentant les peintures de l'"Hospice des enfants trouvés" de Paris, premier tableau droit latéral (premier tableau du cortège des bergers). Cet hospice fut construit en 1746 derrière Notre-Dame, à l'emplacement actuel de l'Hôtel-Dieu, et décoré en trompe l'oeil par Charles Joseph Natoire (Nîmes 1700 - Castel-Gondolfo 1777), Brunetti (?-1748) et son fils Paolo Antonio Brunetti (1723-1789). Ce bâtiment n'existe plus aujourd'hui (détruit en 1868 et 1878)

Peinture originale de 1746-1750, la gravure de Fessard date de 1754

Deux cornemuses et un hautbois (trompette droite ?) :

* cornemuse de droite à un bourdon d'épaule à une coulisse, très mouluré (rappelle certains bourdons flamands) et dont les deux parties sont reliées par une chaînette ornée d'un gland, hautbois conique Ce personnage et son instrument ont fait l'objet d'une étude préliminaire de Natoire lui-même (Paris, Musée du Louvre, cabinet des dessins, cf. ref.)

* cornemuse de gauche à un bourdon d'épaule non entièrement visible, plus fin, terminé par un large pavillon; hautbois conique et petit bourdon parallèle.

 

Musée d'Art et d'Histoire de Nîmes, "Charles Joseph Natoire, peintures, dessins, estampes et tapisseries des collections publiques françaises" (photo. N.B.)
Cité par A.P. de Mirimonde op. cit. t.1 p.110, L. Duclaux 1971 et 1975 , E. Pognon et Y. Bruand 1962
Couverture du n°14 d’Utriculus, avril-juin 1995 (version coloriée de la gravure)

P. Sagnier


NIMES (Gard) : Musée des Beaux-Arts (inv. N°1286)

Tableau très certainement attribuable à P. Brueghel le jeune (1564-1638) d'après Pieter Brueghel l'ancien (1520/25-1569)

"Danse de la mariée en plein-air", version avec cornemuseux à droite, très proche de la version signée et datée conservée au Musée de Narbonne (cf. ref.) qui comporte également le deuxième arbre à droite destiné à modifier le format par rapport aux autres versions de ce tableau (voir également à Bordeaux, Nantes et Quimper). La plaque apposée sur le cadre du tableau porte le titre erroné "Kermesse flamande" et une attribution plus que douteuse à P. Brueghel le Vieux.

2 flamandes à 2 bourdons verticaux implantés haut

G. Marlier op. cit. le cite dans la liste des versions avec cornemuseux à gauche, il y a donc erreur dans cet ouvrage par ailleurs indispensable pour s'y reconnaître entre les différentes versions des tableaux de la famille Brueghel.

MC. & P. Bollier


NIMES (Gard) : Dans l'ouvrage "Nimes Gallo-Romain, Guide du Touriste-Archéologue, par Hippolyte Bazin, Agrégé de l' Université, Docteur Es Lettres, Correspondant du Ministère de l' Instruction Publique pour les Travaux Historiques". Edition Hachette et Cie, Paris, 1892, on peut lire au chapitre "Le Musée Archéologique", sous-chapitre "Statues et bas-reliefs", cette description, mlaheureusement sans illustrtion alors que l'ouvrage en comporte : " Patre joueur de cornemuse. Le jeune homme est représenté vêtu de l' exomis qui laisse à découvert son épaule droite et qui, attaché par un noeud au dessus du bras gauche, descend jusqu' au genou. La cornemuse est suspendue à une lanière mais le pâtre la soutient en infléchissant la main. Sous l' autre bras, il porte un petit chevreau. La statue est malheureusement mutilée. Il manque la tête de l' homme, la jambe droite à partir de la cuisse, la gauche à partir du genou, la tête ainsi que les pattes de devant de l' animal. Mais, telle qu' elle est, elle ne manque pas de valeur. La pose est des plus gracieuses. L' artiste a su rendre avec beaucoup de naturel et de vérité le modelé de ce corps d' adolescent dont les muscles ont été développés par l' exercice. Hauteur du fragment, 1m08 ".

Mes correspondants n'ont malheureusement pas trouvé trace d'un cornemuseux correspondant à cette description dans ce musée.


NIORT (Deux-Sèvres) : Musée du Pilori (Musée Bernard d’Agescy)

Manche de couteau en ivoire, trouvé au Bernard (Vendée) : berger debout vêtu d’une sorte de bure à capuchon, portant à la ceinture un petit sac quadrillé et les ustensiles du berger (couteau etc…)

2ème quart XIVème

Sans bourdon, pied de section rectangulaire dont la partie droite est légèrement plus longue, porte-vent en bouche

C.P. éditée par l’association Musées vivants de Niort et Cat. expo. "Les fastes du gothique; le siècle de Charles V" Paris 1981/82 (photo. N.B.)

P. Boulanger


NITRY (Yonne) (voir fiche photos) : auberge / hôtel "La Beursaudière"

Peinture murale: scène de danse avec joueur de cornemuse assis sur un tonneau; le pied droit replié sous lui. Signé V. Perrin

Fin XXème ou début XXIème

1 bourdon d'épaule en trois parties dont la dernière présente un renflement médian et un pavillon. Tuyau mélodique à pavillon et petit bourdon parallèle à peine plus court et présentant le même petit pavillon. Tous les tuyaux sont représentés par un trait assez fin (violet), Tuyau mélodique et petit bourdon ne sont pas représentés entre les mains du musicien et le sac. Pas de porte-vent visible, vu la position assez basse du sac, il pourrait s'agir d'une cornemuse à soufflet (non visible). sac brun. Bien que la représentation de l'instrument soit assez schématique, l'impression générale est assez réaliste.

C. Saunière et J. Mc-Iver


NOGENT-LE-ROTROU (Eure-et-Loir) : Château-Saint-Jean, manuscrits de Noëls de Moutiers au Perche

Gravure coloriée (incunable ?), gravure séparée de son ouvrage d'origine : lettrine L du mot "Laissez" avec scène d'annonce aux bergers: berger debout devant une colonne formant la partie verticale de la lettre L, tenant sa cornemuse sous le bras droit et portant sa main gauche au dessus de yeux pour regarder l'ange annonciateur (dans le ciel en haut à droite de la scène). Un second berger légèrement en arrière plan marche en s'appuyant sur sa houlette, lève également sa main droite, mais, la tête tournée en arrière, regarde non en direction de l'ange mais en direction du berger cornemuseux. Décor de campagne avec chateaux sur collines.

 

2 bourdons d'épaule divergents, coniques très évasés, de même longueur moyenne, petit porte vent que le musicien tient de la main, mais pas de hautbois (!), sac piriforme gris.

M. Vanden Bemden Casier


NOGENT-LE-ROTROU (Eure-et-Loir) : Château-Saint-Jean, manuscrits de Noëls - Gabriel Hubert (Nogent)

Gravure coloriée (incunable ?), gravure séparée de son ouvrage d'origine : scène d'annonce aux bergers: deux bergers debout de dos ou de profil à gauche et à droite de la scène écoutent la parole de l'ange annonciateur (au milieu du ciel dans un nuage bleu, tandis que le berger cornemuseux, assis de face très légèrement en avant, continue impassiblement à souffler dans son instrument, son chien endormi à ses pieds

 

1 long bourdon d'épaule extérieurement conique à raccord médian, hautbois relativement court, porte-vent

M. Vanden Bemden Casier


NOHANT-VIC (Indre)


NOVEANT (Moselle) (voir fiche photos) : Centre Socio culturel, façade

Mosaïque réalisée en carreau de terre cuite, miroirs et pâte de verre sous la direction artistique et technique de Danièle Lacrabère. Les carreaux ont été gravés avant cuisson par les enfants des écoles et les visiteurs de l'exposition de juin 2005. L'un des carreaux représente deux cornemuses zoomorphes dans un style humoristique, la plus petite soufflant sur la grosse.

2005

1 bourdon d'épaule à 1 raccord, hautbois conique


NOVY (Ardennes) : Eglise, tribune de l'orgue

Sc/bois

XVIIIème

Trophée d'instruments dans lequel un tuyau emmanché dans un sac est censé représenter une musette

"Les Ardennes", coll. "Richesses de France", ed. J. Delmas (photo. N.B.)


NOYAL-SUR-BRUTZ (Loire-Atlantique) : Ancienne léproserie, aujourd'hui bâtiment privé

Fresque murale très dégradée (peut-être complètement disparue à l'heure actuelle ?)

XIXème : nativité (allégorie), personnages locaux dont un cornemuseux

 

P. Bardoul


NOYON (Oise) : Cathédrale ?

Vitrail

 

C. Novoa Gonzalez op. cit. p.106

Fr. Schneider


NOYON (Oise) :(voir fiche photos) : Cathédrale, trésor, armoire, intérieur de la porte droite (cette armoire ne serait plus dans la cathédrale, perdue ou détruite lors des conflits du XXème siècle ?)

Sc/bois

XIVème

Dans l'ouvrage cité ci-dessous, M. Didron précise, en sus de la gravure reproduite ci-dessous : "Sur l'intérieur de ces volets, l'artiste a représenté la musique céleste, sous la forme d'un quatuor d'anges, dont trois, encore existants et dont nous donnons la gravure, tiennent une clarinette, une cornemuse et un petit orgue à soufflet ; le quatrième, qui n'existe plus, pinçait probablement de la harpe. Ces anges sont vêtus de blanc et se détachent sur un fond, tantôt pourpre foncé, tantôt vert et parsemé d'étoiles. Deux autres anges tiennent des chandeliers, et les deux derniers encensent ; nous avons fait graver un de ces encenseurs."

1 bourdon d'épaule s'évasant très largement en pavillon après un raccord aux deux tiers de sa longueur environ. Tuyau mélodique assez fort, extérieurement cylindrique et s'évasant en pavillon. Sac formant un col de cygne, porte-vent tenu en bouche.

M. Didron, "Armoire de Noyon", Annales archéologiques, 4, Paris 1846 p369-375 (gravure) (note : ce volum des annales archéologiques comporte également la première partie d'un "essai sur les instruments de musique au moyen age - 1 instruments à vent" par E. de Coussemaker

Fr. Schneider


NOYON (Oise) : Hôtel de ville

Biscuit de porcelaine en haut relief : Couronnement de la rosière de Salency ou La vertu récompensée

XXème, manufacture de Sèvres d'après un original de Boizot conçu en 1776

 

Description et photo dans la base de données Palissy, Ministère de la Culture et de la Communication - direction de l'Architecture et du Patrimoine. http://www.culture.gouv.fr/documentation/palissy/accueil.htm



, Menu général, Sommaire alphabétique, Départements, Personnages, Thèmes, lettre M, lettre O